Beam à led motorisé à rotation continue

Ayrton MagicDot-R, plus rapide que son ombre

Ayrton MagicDot-R

Sous ses airs de petit projecteur minimaliste, le MagicDot-R est un concentré de lumière et de développements. Avec une nouvelle led, une nouvelle optique, un nouveau système de refroidissement, cette lyre semble être née pour battre des records !

Ayrton en impliquait 144 dans son show de démonstration, Cory FitzGerald surenchérit en live avec 184 MagicDot-R pour le concert de clôture du festival Rock in Rio à Las Vegas !
Ce qui frappe à l'allumage c'est l'énergie du bâton de lumière ultra serré fourni par ce projecteur monosource si “ Minion ”.

Ce projet, débuté il y a plus de deux ans, est parti de la toute dernière led Osram Ostar Compact de 60W dont la puissance est 4 fois supérieure à celle de la Ostar Stage. Elle est constituée de 4 puces RGBW de 2 mm² chacune, ce qui passe la surface lumineuse à 8 mm² (contre 4,41 mm2).

Le premier défi d'Ayrton a été de développer un nouveau collimateur capable de concentrer les 4 puces dans un faisceau de moins de 5°, tout en essayant d'obtenir un mélange optimal des couleurs. L'autre gros défi pour l'équipe de développement française, compte tenu du nouveau rapport surface/puissance de la led et de l'augmentation de température engendrée, a été de concevoir un système de refroidissement efficace pour tirer parti de la puissance en limitant le derating.
Ayrton n'étant pas adepte de la facilité, la petite taille de la tête n'a pas simplifié cette tâche.

.... Pour lire la suite de ce contenu, merci de bien vouloir indiquer votre adresse mail.