Projecteur Spot motorisé

JB Lighting P7, leds blanches et CMY

JB Lighting a su allier petit format et design

Présenté en avant première au Prolight & Sound 2016, le Varyscan P7 a remporté le prix PIPA (Prolight + Sound International Press Award). Il faut dire que la marque allemande a multiplié les atouts pour proposer au marché un projecteur à leds séduisant. Que ce soit la taille (58 cm), le poids (17 kg), la consommation ou le prix, tout est petit dans ce nouveau spot.
Accueillis dans le showroom de la BS,  nous allons voir si la puissance, les fonctionnalités et la qualité sont au rendez -vous. Le premier atout de ce spot est qu'il bénéficie du savoir faire et de l'expérience de JB ligthing et d'une fabrication entièrement faite en Allemagne et, contre toute attente, d’un prix plutôt agressif.

Varyance, le distributeur de JB Lighting en France, a déjà livré plusieurs prestataires loueurs : Dushow Nice, Feeling à Bondues, LS Production à Dole,  I LED concept à Seillans,  SLA à Saint Germain en laye, Adequa son (pour le cave à musique à Mâcon).
Des centres de congrès : La Naploule à Mandelieu, le Micropolis à Besançon, et des salles : La Coupole à Saint Louis et le théâtre de la Garenne-Colombes

La silhouette de ce nouveau spot est fluide. Le mélange des courbes et des lignes est harmonieux et les volumes joliment proportionnés. Sur la face de la base on trouve l'afficheur et 5 boutons. Les deux boutons de droite servent à entrer dans le menu et valider les options et les deux de gauche à la navigation. Le bouton central permet d'inverser l'affichage. L'accès direct à cette fonction est un bon point, mais sa position au centre est assez piégeuse lors du défilement des fonctions et de leur activation.
Le menu est complet. On y retrouve, entre autres, 3 modes de refroidissement qui permettent d'adapter la puissance lumineuse et le bruit de la ventilation à vos besoins. On dispose aussi de 2 courbes de dimmer ainsi que de 3 modes caméra : 50 Hz, 60 Hz et Flex. On peut également créer une séquence interne, soit par une capture du signal DMX, soit via une programmation sur le projecteur. Le menu permet de constater que l'entrée DMX est soit filaire soit HF, grâce à l’intégration en série d’un récepteur “JB Lighting Wireless”.

Où l'on joue du tournevis

 

.... Pour lire la suite de ce contenu, merci de bien vouloir indiquer votre adresse mail.