Avec Maitrat, Tintin & Petitjean

Black M à Bercy

Il forme avec Tintin au système et Steph Petitjean à la lumière, un trio super efficace à qui Black M a confié scéno, lumières et le son de sa tournée. Visite dans l'univers de Raphaël Maitrat, arrivé depuis peu, mais implanté comme jamais dans le monde du showbiz.
Elle a failli partir en GSL, mais même en J la dernière branche de la tournée de Black M a eu fière allure, au point que Tintin en se marrant m'a soufflé un " JSL " qui lui va comme un gant et offre un baroud d'honneur au désormais vieux système de d&b.

Plein de matos, des lumières et une scéno mettant bien en avant artiste et musiciens et un public à trois chiffres en dBA, on ne s'est pas ennuyé une seconde à Bercy. Retour sur cette belle journée où seuls les ballons l'ont jouée à l'envers et, une fois n'est pas coutume, commençons par un personnage aussi discret qu'attachant et compétent : Tintin.

Tintin ouvre en premier

SLU : FA, d&b et toi c'est une vieille histoire non ?

Tintin avec le micro du patron. Ahh cette ronflette ;0)

Tintin (Mathieu Renaud) : Je suis rentré chez FA en 2003 et j'en suis parti en 2014 pour devenir intermittent et suivre Raph Maitrat sur la tournée de la Sexion. Quant à d&b, c'est certain que je connais assez bien leurs produits ce qui fait qu'on m'appelle toujours dès qu'il s'agit de cette marque. Cela étant, j'ai aussi travaillé pour MPM sur la tournée de Pascal Obispo. J'étais assistant entre système et plateau, et cela m'a permis de voir et entendre de près le E15. C'est une autre philosophie sonore et c'est très enrichissant de se refaire l'oreille avec un autre son.

SLU : Tu travailles pour qui ?

Tintin : Beaucoup pour Fa et avec Raph puisqu'après la Sexion il m'a proposé Black M, la première tournée et maintenant la seconde partie qui arrive à son terme.

SLU : Cette tournée se fait en J, mais tu es un des premiers à avoir écouté et même testé le G.

Tintin : Oui, j'ai eu la chance de le découvrir en Allemagne et de le déployer deux fois, une première pour Manu Chao au stade Michelin et ensuite pour les Francofolies. C'est un super système que j'espère voir bientôt arriver en France.

SLU : On aura l'occasion d'en reparler bientôt dans nos colonnes, revenons à cette tournée et à cette date à Bercy. Quel système as-tu concocté ?

Tintin : Par coté, on a en principal 18 J, pour les latéraux 12 J, en infill 6 V, 9 J-Sub pendus derrière le principal et au sol sous le nez de scène une ligne de 10 subs, 8 Infra et 2 J-Sub. C'est une version musclée du kit de tournée où le main comprend 12 J et les latéraux 8 V. Tout ce qui est accroché est en Array Processing.

Une forêt allemande faite de multipli russe et de transducteurs transalpins avec du J, du J-Sub et du V pour bien gaver la fosse.

SLU : Quels choix as-tu faits ?

 

.... Pour lire la suite de ce contenu, merci de bien vouloir indiquer votre adresse mail.