A l’Olympia

France Inter a la fibre musicale avec Matthieu Leroy

Suivez-nous au cœur de l’Olympia et découvrez une prestation faite d’innovation, justesse et efficacité dans les solutions mises en œuvre par Matthieu Leroy, chef opérateur du son au DPR de Radio France. Aucun gâchis, que du plaisir pour les oreilles d’auditeurs et de spectateurs qui n’imaginent même pas la somme de techniques et de techniciens nécessaires pour leur offrir 9 heures de direct.
L’idée initiale est d’exploiter l’Olympia pour accueillir des artistes, en lui ajoutant des capacités de direct pour relayer à l’antenne d’Inter leurs shows mais aussi leurs interviews dans une loge transformée en studio et parfois en dehors avec 3 HF. Comme si ça ne suffisait pas, une émission (Si tu écoutes, j’annule tout) est délocalisée dans le foyer de l’Olympia avec un équipement à démonter avant l’entrée du public.

Même déplacée de quelques mètres, l’Olympia garde tout son charme. Inter ne l’a pas oublié.

Qui dit Fête de la musique dit forcément accueil de 7 artistes ou groupes différents nécessitant des équipes rompues aux changements de plateau, mais aussi accueil de la régie face / retours de Lamomali et Matthieu Chédid qui, en pleine tournée, impose d’utiliser ses consoles. Vous l’avez compris, ça sent bon le vrai festoche. Les équipes de Radio France ont donc assuré plateau, réseau d’ordres, sonorisation face et retours et prise de son et direct depuis le car régie N°5 garé sur les quais de déchargement à cour de la scène. Les envois en IP et RNIS ont été assurés par ce même car.

Lamomali et Matthieu Chédid. Un très bel album, de très beaux artistes éclairés par Fatoumata Diawara et Toumani Diabaté. Une gouache malienne comme on les aime, qui déteint de bonheur !

La conception de cette opération extérieure a été confiée à Matthieu Leroy, chef opérateur du son au DPR. Il nous accueille à l’entrée des artistes après un somme de deux heures, récompense d’un montage et d’un déploiement réussi et sans anicroches. Si l’œil pétille moins que d’habitude, les idées sont malgré tout au rendez-vous. Il faut dire que le montage a commencé à deux heures du matin le 21 juin et qu’à 8 heures, ça jouait !

.... Pour lire la suite de ce contenu, merci de bien vouloir indiquer votre adresse mail.