Avec l'intégration de Fa Musique, S-Audio, Vidéo Events et Harkan

Le Groupe Dushow prend encore de l’ampleur. Interview d’Eric Alvergnat

Groupe Dushow Interview Eric Alvergnat

Tranquillement mais sûrement, Dushow continue sa marche en avant en accueillant dans son groupe Fa Musique, la pépite rhodanienne de Frédéric André, ainsi que S-Audio, Video Events et aussi Harkan via Alabama.

Tout juste trois ans après un reportage sur la naissance du groupe Dushow, nous sommes retournés voir son président Eric Alvergnat pour faire le point sur le paquebot amiral de la prestation française.
Un moment toujours passionnant avec un homme qui préfère accrocher le bois que de l’avoir à la place de la langue.

FA Musique rejoint Dushow avec l'adhésion des salariés

SLU : Une nouvelle étoile rejoint la constellation de Dushow, FA Musique.

Eric Alvergnat : Oui, en suivant notre mode d’intégration douce. Cela fait des années que nous parlions avec Frédéric André de son entrée dans le groupe. Le jour où nous avons appuyé un peu plus sur le champignon, il y a maintenant deux ans, la première chose que nous avons faite, avant même de parler d'argent, a été de réunir les salariés de FA et sa filiale S-Audio dirigée par Jean-Paul Tridon à Valence pour discuter de la façon dont nous allions travailler ensemble et recueillir leur avis.

Groupe Dushow Interview Eric Alvergnat

Frédéric André

Frédéric « Kerde » Kerdekachian était bien sûr aux premières loges puisque c’est lui qui reprendra la présidence de Fa au 1er Janvier 2016 pendant que Fred nous accompagnera pour les 2 prochaines années. Nous avons remporté l'adhésion d'un grand nombre de salariés et nous nous sommes donc lancés.
Dans le cas contraire je pense que nous n'aurions pas finalisé l'opération. C'est une méthode de derniers des Mohicans, qui peut sembler atypique voire caricaturale, mais nous y tenons. Cette manière de procéder ne durera pas aussi longtemps que les impôts (rires).

SLU : Que se passe-t-il ensuite avec ces sociétés qui vous rejoignent ?

Eric Alvergnat : Dès le départ nous harmonisons les structures comptables, c’est impératif, pour deux raisons : La première est de nous permettre de lire de la même façon l’activité et les performances de toutes les entreprises du groupe. La deuxième tient à la consolidation des chiffres. Les sociétés doivent être traitées de façon identique, compte par compte, pour que les résultats consolidés soient cohérents.
Pour le reste, les entreprises continuent à travailler selon leur mode initial et petit à petit, l’esprit de groupe se créé. C’est plutôt soft. C’est construit avec Philippe Borentin, notre expert comptable et fiscal historique. Nous avons démarré ensemble il y a plus de 30 ans et créé ou repris plus de 40 sociétés. Le Lucky Luke du juridique, pas le temps de finir d’expliquer le projet qu’il a déjà pondu les statuts !

Groupe Dushow Interview Eric Alvergnat

Fin 2014, l'équipe de Fa Musique envoyait cette carte de vœux...

SLU : Dushow reste un groupe totalement privé, mais avec sa taille qui ne cesse d’augmenter, n'y a-t-il pas d’envies de s’ouvrir par exemple à la bourse ? Avez-vous reçu des apports en capitaux extérieurs ou étaient-ce essentiellement vos fonds ?

.... Pour lire la suite de ce contenu, merci de bien vouloir indiquer votre adresse mail.