High End SolaFrame, et cætera

La nouvelle Star High End est distribuée en France par Avab Transtechnik

L’avenir brille pour High End. Son plus puissant asservi à led, le SolaFrame 3000, arrive bientôt dans notre hexagone, accompagné par la toute nouvelle équipe d’Avab Transtechnik France, en attendant une imminente mise à jour de la Hog4.
Après une présentation éclair au Prolight+Sound, nous n’avions plus de nouvelles du SolaFrame 3000, le nouveau spot à couteaux porte-drapeau de la gamme Sola.

Quelques mois ont coulé, mis à profit par High End, maintenant intégré à ETC, pour affiner son incroyable moteur de led : un module de 1 000 W calibré à 7000K, prévu pour délivrer un flux monstrueux de 37 000 lumens. Cette véritable prouesse technologique ravit l’équipe renouvelée d’Avab Transtechnik, devenue affiliée à ETC en mai 2018. Si l’expérience le confirme, le SolaFrame 3000 sera sans doute la première lyre spot/découpe à led à rivaliser avec les plus puissantes machines à lampes décharge.


Un flux annoncé de 37 000 lumens.

Deux modèles de sources led coexistent.

Le premier est le plus lumineux. Nativement très froid, il se dénomme « Ultra-Bright ». Le faisceau a une intensité folle, plus de 35 000 lumens, rendement de 37 lm/W, aux dépens du rendu des couleurs, limité à un CRI de 70 et un TL Ci de 47.

La netteté des couteaux est très satisfaisante

Ce spot à couteaux est taillé sur mesure pour les grandes scènes de tournée comme pour les Arénas. Un filtre TM30 installé sur la roue de couleur permet de remonter au besoin le CRI à 85 et le TLCI à 84, avec une atténuation du flux de sortie.

Pour un éclairage beaucoup plus fin, le deuxième modèle, « High Fidelity » échange sa source avec un module à 6 000 K, 25 000 lumens, rendement de seulement 25 lm/W mais un rendu des couleurs CRI de 96 et TLCI de 94 : idéal pour les théâtres et les opéras.

Quelle que soit la source, les fonctions du SolaFrame 3000 restent identiques :

  • Le zoom parcourt une belle plage de 7° Ă  55°, pour un net gobo utile de 9,6 Ă  46°, Ă  travers une lentille de 120 mm.
  • Les quatre couteaux sont disposĂ©s sur quatre plans pour une fermeture complète par lame, avec un dĂ©battement de +/-45° par couteaux et +/-45° pour l’ensemble de la cassette.
  • Les deux roues de gobos accueillent chacune sept propositions interchangeables, mais seule la première roue est rotative.
  • Une roue d’animation type florale, un prisme trois facettes, un iris Ă  seize lames et un frost linĂ©aire complètent les effets.
  • La colorimĂ©trie est obtenue Ă  l’aide d’une trichromie soustractive CMY Ă  drapeaux, associĂ©e Ă  un CTO linĂ©aire et une roue de six couleurs, incluant le filtre TM30.

Deux poignées en haut des bras s’ajoutent à celles de la base.

Pas moins de quarante-neuf canaux DMX seront nécessaires pour accéder à l’ensemble de ces fonctions, dont des animations et des pulses sur le module led pour enrichir sa palette d’effets.

Fondamentalement américain, le SolaFrame 3000 est une machine massive de 48 kg et 82 cm de haut, avec deux grosses poignées sur la base et en haut des bras. Malgré tout elle reste relativement rapide, avec une révolution complète du pan en 2,65 secondes, et assez silencieuse, avec trois modes de refroidissement possibles : Standard, Studio et Continu.

Le brevet de désembuage d’optique (et d’aide au nettoyage) est toujours présent, c’est le Lens Defogging System. Le tout se configure et se pilote via son écran couleur et ses touches de navigation, ou par DMX, RDM, sACN ou encore ArtNet.

Becky Koester, directrice générale d’High End Systems

Particulièrement fière du résultat, Becky Koester, directrice générale d’High End Systems, évoque la puissance du SolaFrame et sa future déclinaison en Spot, équipée selon nos informations de deux roues d’effets en lieu et place du module couteau : « Nous sommes vraiment pressés de présenter le SolaFrame 3000 à nos clients, ainsi que le SolaSpot3000 en fin d’année.

La luminosité unique de notre module LED rend cette série particulièrement attractive pour les designers lumière confrontés aux salles immenses de type Aréna. Nous avons maintenant une gamme complète pour répondre à tous les besoins en studio ou sur scène, en installation ou en live. »

La production du SolaFrame 3000 est lancée fin août, tandis que le SolaSpot 3000 devrait être disponible à partir d’avril 2019.

Plus d’infos sur le site Avab Transtechnik et sur le site High End Systems

 

Crédits -

Texte : Tristan Szylobryt

Laisser un commentaire