La RCF HDL 6-A diffuse une Ĺ“uvre multicanale au Sage Gateshead

Une vue du Sage Gateshead depuis la rivière Tyne qui traverse la ville de Newcastle.

Un des déploiements les plus originaux de la HDL 6-A, la petite tête amplifiée de l’italien RCF, est sans conteste celui qui a vu 40 exemplaires de ce modèle être accrochés au Sage Gateshead, une salle de spectacle anglaise de Newcastle au nord de l’Angleterre, dans le cadre du The Great Exhibition of the North.

L’installation de ces 40 enceintes a été pensée et exécutée avec soin par Nitelites, partenaire de la marque transalpine au Royaume Uni, afin de suivre parfaitement les formes circulaires de la magnifique verrière du bâtiment. Le but de ce déploiement est de reproduire de la meilleure des façons l’œuvre sonore commandée au sculpteur sonore de Sheffield, Mark Fell et appelée Protomusic #1.

Une moitié des HDL 6-A, les petits rectangles noirs qu’on devine sur les cadres des vitrages.

L’installation n’a pris que 3 jours et a nécessité la création d’étriers de fixation sur mesure, usinés dans les ateliers de Nitelites afin que chaque tête puisse être intégrée dans le décor tout en ayant l’angle horizontal et vertical optimal.
L’œuvre sonore de Mark Fell consiste en une compilation de trois heures de sons naturels repiqués durant une période de deux mois sur 60 instruments traditionnels du monde entier joués par la Royal Northern Sinfonia ainsi que par des musiciens amateurs et indépendants. Cette œuvre dépeint le nord de l’Angleterre.

Un montage précis et discret de chaque HDL 6-A

La Sage Gateshead entretient des relations étroites avec RCF dans la mesure où Nitelites a déjà installé dans les deux salles principales, des systèmes de la marque italienne. Ce complexe est désormais entièrement basé sur des enceintes RCF.

L’œuvre immersive est jouée grâce à un algorithme non répétitif et à faible volume entre 10 heures et 21 heures, chaque enceintes recevant un signal différent. A la fin de cette exhibition sonore, une partie des HDL 6-A vont retrouver le dépôt de Nitelites, mais le reste va être réemployé pour d’autres tâches par les gestionnaires techniques du Sage Gateshead comme nous l’explique son régisseur général Clair Willis :
« Nous accueillons dans nos petites salles des événements de différente nature et ce système ne recueille que des critiques positives. C’est partant de cette constatation que j’ai suggéré d’employer RCF pour l’œuvre de Mark Fell. Cette dernière a été choisie par l’équipe de programmation en vue d’apporter une expérience immersive. »

Le manageur produit de Nitelite Ed Gamble ajoute : « Pour convaincre Mark quant à la qualité de la HDL 6-A, nous lui en avons envoyé une afin qu’il l’essaye. »

La suite nous est racontée par Mark lui-même : « 15 minutes après avoir raccordé l’enceinte dans mon studio et joué avec quelques sons, j’ai compris qu’il s’agissait exactement du produit dont j’avais besoin. J’ai ensuite été sur site au Sage Gateshead et connaissant désormais le rendu et la polaire de l’enceinte, j’ai pu me rendre compte de la difficulté que représente cet espace à sonoriser avec ses multiples surfaces réfléchissantes avec lesquelles il est totalement impossible de se battre. C’est évident que ce projet demandait beaucoup de savoir-faire et d’imagination, y compris et surtout dans le choix de l’enceinte idéale. »

Comme souvent, son nom dit son pédigrée. Deux woofers de 6’’, un moteur de 1,7’’, filtrage FIR, bi-amplification, pour un total de 1400 W et un SPL Max de 131 dB.

Le résultat final a dépassé ses souhaits et ses attentes : « La HDL 6-A a offert un niveau inédit de contrôle, un rendu fidèle et tout en détail. Ceci m’a donné l’opportunité de me servir de cet espace avec beaucoup de précision au lieu de me battre contre lui et certains de ses défauts ont pu être exploités en phase créative.
En conclusion j’ai été enchanté par le résultat obtenu. Les équipes de Nitelites ont réalisé un travail méticuleux et parfaitement dans les temps et j’ai trouvé ces enceintes impressionnantes dans leur rendu »

Parlant d’un point de vue de l’intégration du système sonore, il ajoute : ”Vu d’en bas, le système est totalement intégré dans le bâtiment, un boulot de grande qualité. Les prestataires et autres intégrateurs ont parfois une approche du câblage assez peu esthétique ce qui n’est absolument pas le cas ici. »

Un montage un peu déformé mais montrant le quasi ensemble du déploiement sonore.

Ed Gamble qui a géré ce projet pour le compte de Nitelites, a précisé que la directivité de 100° x 10° était parfaite pour ce projet en concentrant le son direct sur l’audience. « La polaire très précise de la HDL 6-A a permis un raccordement inaudible de boîte en boîte tout au long du hall.
Un autre avantage de cette tête est la taille et son poids, tous deux incroyablement petits. » Mark Fell a aussi développé une app iPhone et Android permettant au public d’interagir avec lui en lui faisant parvenir automatiquement le fruit de leur expérience sonore et visuelle, plus du texte, sur son propre serveur.

Mark conclut par ces mots : « Je suis très content de ce travail. J’ai collaboré pour la première fois avec un grand nombre de musiciens qui ont beaucoup apporté à l’ensemble.
Sans aucun doute les HDL 6-A ont elles aussi contribué à cette réussite avec une fidélité qui faisait partie de mes vœux. J’adore par-dessus tout la précision de reproduction des détails, et c’est exactement ce que délivrent ces enceintes. »

The Great Exhibition of the North est produit par le NewcastleGateshead Initiative et durera jusqu’au 9 septembre 2018.

D’autres information sur le site RCF et sur le site Nitelites

 

Crédits -

Texte et Photos RCF - Traduction Ludovic Monchat

Laisser un commentaire