Astera Titan Tube, un futur tube?

Tout commence avec Norbert Ernst, informaticien, Allemand, entrepreneur spĂ©cialisĂ© dans les systèmes de commande industrielle. SĂ©rieux comme CV, trop mĂŞme, on y chercherait une once de fantaisie … Pourtant, en fondant Astera en 2007, un basculement s’opère.

ASTERA TITAN TUBE, un futur tube ?

Il embauche Simon Canins, un Munichois comme lui, dont le statut d’Entwicklungsingenieur (ingénieur en développement pour les lecteurs non teutons) le propulse en tête de la R&D. Leur nouvelle ligne directrice : innover dans des projecteurs compacts sans-fil, depuis le système de commande jusqu’aux accessoires de pose, avec comme credo la qualité et l’ergonomie.
La « Wundertechnologie », magique et technologique, opère. Des leds Cree et Philips LumiLED, des batteries LG Chem, des connecteurs Neutrik et des modules CRMX Lumen Radio plus tard, leur système d’éclairage TitanTube devient une référence pour l’industrie du cinéma de la télévision et de la photographie.

Astera System, le sans-fil à portée de main

L’AsteraBox ART7 est une tour de contrôle de poche. C’est l’interface polyglotte et débarrassée de ses câbles entre les appareils de programmation d’éclairage et les projecteurs Astera. Le schéma de fonctionnement repose sur le boîtier sans-fil AsteraBox en conjonction avec l’application AsteraApp (ou une console lumière), et un des nombreux projecteurs de la gamme Astera. Le cœur du système est, comme pour toute évolution technologique, la communication. L’esprit lui, réside dans l’ergonomie totale des différents éléments.

Physiquement, il est de la taille d’un boîtier d’intercom, voyants de contrôle, double antennes diversity et accroche ceinture compris. Son chargeur USB, son autonomie de 20 heures, sa résistance aux chocs et à l’humidité lui assurent de longues journées de travail sans flancher, accroché à la hanche d’un électro ou du Best-Boy.

Simple et robuste, le boitier ART7 est une somme de technologie dédiée lumière, sans aucun fil.

L’AsteraBox peut recevoir des informations en DMX512 via son adaptateur mini-jack DMX (heureusement fourni dans la malette), ou encore en Bluetooth. Cette dernière liaison sera privilégiée pour avoir directement sur son appareil Google ou Apple l’application AsteraApp.
Celle-ci est capable de gérer les projecteurs à distance, de visualiser leurs états ou encore de programmer rapidement un grand nombre d’effets lumineux en RF propriétaire (868 MHz en Europe).

Toutes ses informations sont ensuite transmises aux projecteurs par le boîtier ART7, soit en RF, soit selon la norme DMX sans-fil LumenRadio CRMX®, gage s’il en est de qualité. Le système est néanmoins ouvert au deuxième grand spécialiste de la distribution sans-fil, Wireless Solution, la majorité des projecteurs Astera supportant les deux protocoles (CRMX® ou W-DMX® sauf gamme G5).

C’est déjà le cas des PAR led AX3, AX5, AX7 et AX10, tous étanches, sur batterie, sans fil, aux puissances respectives de 15, 45, 60 et 135 W RGBW ou même RGBWA (AX5 et AX10). Tous ces appareils sont également pilotables en infrarouge (courte portée, donc, dans ce cas) par la petite télécommande ARC1 Astera.

Celle-ci, astuce supplĂ©mentaire, peut Ă©galement servir Ă  « pointer » des appareils qu’on dĂ©sire intĂ©grer dans des groupes lors de la mise en place ou l’adressage, sans avoir Ă  les sĂ©lectionner par le bouton situĂ© sur tel ou tel projecteur. Cela s’avère bien pratique quand on veut dĂ©finir un ordre d’adressage sans parfois pouvoir les atteindre facilement (dĂ©jĂ  accrochĂ©s, etc).

AX1 PixelTube et Titan Tube, stars des plateaux

L’histoire continue donc avec les deux stars tubulaires d’éclairage autonome d’Astera.
Tout d’abord le PixelTube (AX1) a Ă©tĂ© plĂ©biscitĂ© par de nombreux directeurs de la photographie, tel Benoit Debie, complice des images de Gaspar NoĂ© et Jacques Audiard. Il est devenu une rĂ©fĂ©rence depuis son PLSN Goldstar Award reçu au LDI de 2017, rĂ©compensant une folle annĂ©e d’innovation pour ce petit bâton lumineux.

MalgrĂ© son faux look de tube fluo, l’AX1 est bien constituĂ© d’une ligne de 16 modules RGBW indĂ©pendants, rĂ©partissant ses 700 lumens sur 180 degrĂ©s. Un IRC supĂ©rieur Ă  88, une batterie assurant jusqu’Ă  20 heures d’autonomie, une Ă©tanchĂ©itĂ© IP65, des fonctions de strobe, couleurs et dimmer et une flopĂ©e d’accroches diverses, platines et spigots ont emballĂ© de nombreux utilisateurs.

La vidéo de rattrapage est ici :

RĂ©compensĂ© Ă  son tour en 2018, au Plasa et au LDI, le TitanTube (code FP1 pour « Film Production 1 ») est l’évolution ultime du tube led pour l’industrie du cinĂ©ma. Cette dĂ©clinaison 2018 consiste en une barre d’éclairage entièrement pensĂ©e pour les tournages.

Gardant le principe du DMX sans fil jusqu’à 300 mètres, il accepte toujours l’infrarouge de la télécommande ARC1 ou le RF propriétaire Astera, mais aussi maintenant d’autres protocoles, que ce soit en liaison DMX filaire, ou manuellement sur le tube lui-même. En effet, avec son menu intégré, l’utilisateur peux accéder directement aux réglages de couleurs, de teintes, de saturation et d’intensité (« HSI control »).

LeTitanTube est reconnaissable à son menu de réglage et son afficheur sur la partie arrière, contrairement au PixelTube AX1 dont le contrôle est exclusivement sans fil.

Sa construction en polycarbonate et embouts métallique renferme maintenant 16 sources led pentachromique, avec un champ d’éclairage sur 180° et une température de couleur à choisir (par pas de 50) entre 1750K et 20000K.
Le mélange de leds rouges, vertes, bleues, menthes et ambres assure un flux de 2900 lumens, avec TLCi et Cri supérieur à 96, malgré une consommation d’à peine 72 W. Pour un temps plus court, en-dessous de 2 heures, un mode Boost multiplie la luminosité par quasiment 3.

Par nature Ă©tanche IP65, le Titan Tube possède une batterie Lithium-ion. Celle-ci permet jusqu’Ă  20 heures d’autonomie (selon le mode choisi, et auto-contrĂ´lĂ©e par l’Ă©lectronique du tube), pour 3 heures de recharge, tout en maintenant un poids rĂ©duit Ă  1,35 kg.

ASTERA Titan Tube : un futur tube ?

La valise-chargeur assure le transport en sécurité de 8 tubes Titan et de leurs nombreux accessoires.

Parmi tous les accessoires disponibles, dont de nombreuses astuces d’accroches, citons le PowerBox, unitĂ© d’alimentation et de transfert DMX pour 10 tubes, compatible Art-Net et sACN, qui permet de relier « à l’ancienne » les Titan Tube en DMX filaire Ă  une console, le signal data Ă©tant multiplexĂ© sur le câble d’alimentation en connecteur standard 2,1 mm : une approche plus traditionnelle, mais indispensable pour utiliser facilement les modes DMX Ă©tendus de la barre. En effet, au milieu des 64 modes DMX (sic) disponible, certains utilisent jusqu’à 112 canaux (re-sic).

Dans ce cas, il conviendra de s’intĂ©resser aussi au Charging Case Astera, une valise de transport et de recharge pour 8 Titan Tube, avec tous les rangements prĂ©vus pour le PowerBox, ses câbles, les pieds de support, les colliers, anneaux et spigots, l’ART7, etc…

AsteraApp, la console de poche

Partie intégrale du système, souvent indispensable aux Best Boy pour avoir toujours les commandes lumière à la main, le software AsteraApp permet de programmer très rapidement les projecteurs Astera, et uniquement eux, une fois reliés à l’AsteraBox.

ASTERA Titan Tube : un futur tube ?

Le software de commande Astera s’adapte à un grand nombre de tablettes ou téléphones mobiles, sous Androïd et iOS.

Semblable au nombreuses solutions d’éclairage disponibles sur tablettes ou smartphones, il s’en distingue sur de nombreux points :

ASTERA Titan Tube : un futur tube ?

Adressage et réglage à distance des modes des projecteurs Astera, pour éviter toute intervention manuelle répétée et fastidieuse.

ASTERA Titan Tube : un futur tube ?

Statut en temps rĂ©el des produits Astera reliĂ©s au système, dont le niveau de batterie restant, avec fonction d’identification rapide « Highlight ».


ASTERA Titan Tube : un futur tube ?

Nombreux programmes lumineux classés par catégories, soit statiques, avec accès à une roue chromatique, à une libraire Lee Filters ou à des favoris, soit dynamiques (chasers).

ASTERA Titan Tube : un futur tube ?

Synchronisation des projecteurs par groupes (dans lesquels tous réagissent identiquement) ou par ensembles séquentiels (pour les chasers de couleurs un par un, par exemple).


En complément, une liste de fonctions spécifiques ne cesse d’évoluer, foncièrement utiles dans les domaines de l’évènementiel :

  • Alarme anti-vol
  • Auto BPM pour DJ
  • Planning de mise en route et d’arrĂŞt pour Ă©conomiser la batterie, avec ajustement automatique en fonction de l’autonomie dĂ©sirĂ©e
  • Flicker free
  • Auto-Update en tâche de fond
  • Manuel des projecteurs Astera inclus
  • Reset automatique au retour au dĂ©pĂ´t

Prix publics HT :

  • AsteraApp – TĂ©lĂ©chargeable gratuitement sur Google Play ou AppStore Apple
  • ART7 – 250 €
  • AX1 PixelTube – 420 €
  • FP1 Titan Tube (Ă  l’unitĂ©) – 620 €
  • Set de 8 Titan Tubes + Charging Case + PowerBox + accessoires – 5.790 €

Tout le catalogue Astera est distribué par La BS

Plus d’info sur le site Astera

 

Crédits -

Texte et photos : Tristan Szylobryt.

Laisser un commentaire