Diffusion en 3D haute définition

Amadeus, Sonic Emotion et SSL au festival Palais en Jazz

Amadeus, Solid State Logic et la société suisse Sonic Emotion, conceptrice de périphériques de traitement de son immersifs, ont offert une expérience technologique, sonore et sensorielle originale dans le cadre du festival Palais en Jazz au Palais Impérial de Compiègne, les 27 et 28 Juin 2014 qui accueillait cette année Kelvin Jones, Thomas Dutronc et Michel Legrand.

Palais en Jazz

Une vue de la scène au sein de la cour du Palais Impérial de Compiègne

Combinant les séries d’enceintes PMX, Diva et Maestro Amadeus, la dernière console SSL Live développée par Solid State Logic et le processeur de création de champs sonores (ou Son 3D WFS) Wave 1 développé par Sonic Emotion, le système composait des images sonores spatiales cohérentes pour un large auditoire. Le dispositif de mixage, de traitement et de rendu électro-acoustique a permis au public de cette édition, de vivre une expérience technologique, sonore et sensorielle originale et de profiter pleinement des performances artistiques des interprètes. 

Le système principal de diffusion est constitué de 6 Diva XL par côté, nous explique Michel Deluc directeur de la R&D Amadeus, des enceintes ligne source deux voies actives Amadeus abritant deux 8 pouces et deux moteurs d’un pouce. Le grave est assuré par 3 subs posés au sol et disposant chacun de deux 15 pouces. Comme l’écartement entre les deux lignes principales était trop important pour le procédé WFS, cet apport d’énergie gauche-droite classique a été sorti du calcul de spatialisation et exploité de manière autonome.

Palais en Jazz

Une rare vue la scène baignée par le soleil. On aperçoit aisément les deux lignes principales composées de 6 têtes Diva XL.

Pour le WFS, les concepteurs ont fait appel à une seconde série de haut-parleurs constituée de PMX15 en latéral, d’un système central basé sur une ligne de 6 Diva XS, les plus petites lignes source du catalogue d’Amadeus, et enfin à 16 PMX5 alignées et uniformément espacées sur le devant de la scène. Sous cette dernière, 6 subs étaient aussi alimentés par le processeur Wave 1.”

Palais en Jazz

La ligne de 6 Diva XL Amadeus de cour.

Philippe Guérinet, Directeur des Ventes Internationales de la société SSL et Directeur de la société SSL France, précise le fondement de cette collaboration : “Dans le cadre de la démarche qualitative de l’opération ‘Palais en Jazz’, la synergie d’équipements numériques haut de gamme a joué à  plein, entre la SSL numérique, le processeur Wave 1 de Sonic Emotion et la diffusion en Diva Amadeus.

L’ensemble du système a été mis en place facilement et rapidement par les équipes techniques, malgré des conditions météo très adverses.

Avec des partenaires de qualité tels que Amadeus et Sonic Emotion, appuyés d’excellents techniciens, nous savions que nous allions passer un grand moment technique, un grand moment musical, et les performances des musiciens sur scène nous ont tous permis d’apprécier l’excellence musicale de la chaine numérique mise en place pour l’occasion, tout autant que sa fiabilité.”

Palais en Jazz

La SSL Live 500 des retours placée à cour.

Précisant la genèse de la SSL Live, Philippe Guérinet ajoute : “La SSL Live L500 a d’emblée généré un buzz, en France comme à l’International. Dès les premiers jours de disponibilité du système, de grosses tournées ont adopté cette console, Peter Gabriel, Carlos Santana, ou en France, Christophe Maé, Amel Bent ou encore Chinese Man.

En parallèle de ces succès en touring, des installations fixes de prestige, telles que Le Théâtre National du Quartz, ou même l’INA, ont également adopté la SSL L500.”

Le processeur Sonic Wave 1 maximise l’expérience d’écoute d’un évènement live en créant une sonorisation spatialisée pour l’ensemble des spectateurs, indépendamment de leur position, explique Etienne Corteel, Directeur Scientifique de Sonic Emotion Labs.

Cette expérience unique de produire une expérience sonore en 3D en haute définition, parfaitement complétée par les haut-parleurs Amadeus et les consoles de mixage SSL, ne nécessite qu’une modification mineure pour une installation traditionnelle en stéréo avec la possibilité de positionner avec précision et de déplacer les sources sonores offrant ainsi un contrôle accru de l’environnement sonore.

Thomas Ductronc

Thomas Dutronc en plein show avec ses musiciens

Basé sur le contrôle du champ sonore avec pour fondation la Wave Field Synthesis, la technologie de son 3D de Sonic Emotion donne aux ingénieurs du son et aux concepteurs sonores la possibilité de créer un champ sonore naturel en 3D en utilisant un nombre limité de haut-parleurs.

Cela peut aller jusqu’à 64 haut-parleurs, offrant aux auditeurs l’expérience d’un « sweet spot » qui s’étend à travers toute la pièce, indépendamment de leur position.”

Dévoilant sa première impression dès son arrivée à Palais en Jazz, l’ ingénieur du son Emmanuel Feyrabend raconte : “A mon arrivée sur le site, le procédé WFS m’a été présenté par Arnault Damien de la société Euphonia. C’est lui qui a été chargé par le festival, d’installer ce dispositif en liaison avec le système « conventionnel » Amadeus calibré par Michel Deluc (Directeur de la R&D).

Les balances du trio ‘Michel Legrand’ se sont faites très rapidement. Il pleuvait à ce moment-là et le système ‘horizontal’ WFS était protégé de la pluie. Le peu de temps pris pour la balance du trio m’a incité à privilégier la sécurité en me focalisant sur le système vertical.

Michel Legrand

Un artiste que l’on ne présente plus, Michel Legrand ici en trio avec ses musiciens.

Après ces balances, nous nous sommes mis d’accord, Arnault Damien, Lucas Hourdin de Juke Box Limited (qui m’accueillait sur la SSL Live 500) et moi pour alimenter le système WFS avec des stems post-fader de chaque instrument et voix. Arnault a réussi à recréer une spatialisation du spectacle identique pour chaque auditeur ! C’était tout simplement bluffant !

Le système façade s’est fait complètement oublier au sens de provenance des sources sonores. Évidemment, le caractère très fin et la couleur naturelle du système Amadeus présent ce soir là y est pour beaucoup dans la réussite de cette image sonore saisissante. La combinaison Amadeus, WFS et SSL Live était fantastique, une seule envie, recommencer au plus vite.” ajoute Emmanuel Feyrabend.

Nous ne pouvons que confirmer ces dires, car placés complétement excentrés (à cour) de l’axe de la scène mais en proximité lors du concert de Thomas Dutronc, nous avons été agréablement surpris par la qualité du son avec une bonne spatialisation des sources. En revanche derrière l’auditoire à quelques 60 m de la scène, l’effet des bâtiments latéraux se faisait ressentir avec une moins bonne cohérence sonore. Dans un espace comme la cour du palais impérial, difficile d’y échapper et d’obtenir une bonne homogénéité dans la profondeur ! 

Pour toutes informations complémentaires, contactez Amadeus à info@amadeusaudio.fr 
Ou visitez les sites Internet : www.amadeusaudio.frwww2.sonicemotion.com, et www.solidstatelogic.com

 

 

 

Crédits -

Photos : Joëlle_Rasoarivelo 

Laisser un commentaire