GLP S350 Wash, Highlander, Impression FR10 Bar et modules KNV

Sur le large stand déployé pour leur 25e anniversaire, en plus des nouveaux modules KNV, trois machines ont retenu notre attention, toutes issues de la gamme « Impression » reconnaissable au premier coup d’Å“il. Alexander Braun, directeur marketing pour la marque allemande nous passe en revue les nouveautés.

Quelques-unes des machines du musée de GLP et disposées par ordre chronologique.

L’an dernier nous vous présentions l’Impression S350 Spot, cette année German Light Products a décidé de compléter son offre avec une version S350 Wash.

Adoptant le look commun à la série Impression, le S350 Wash se distingue comme une source wash polyvalente avec sa puissance de 350 W LED.

Même carrosserie compacte que le Spot (65 cm de hauteur tête relevée), et même poids (25,5 kg), même puissance de 350 W pour le moteur de leds plaçant cet appareil au milieu de la gamme de puissances disponibles chez GLP.
Pas de différences notables concernant la plupart des fonctions du projecteur, même module de couteaux, même trichromie et roue de couleur additionnelle.
Le modèle Wash ne dispose pas de gobos ni d’iris, mais embarque un correcteur de température (CTC) linéaire ajustable entre 2500 et 8000K. Le zoom dispose d’une plage d’ouverture plus étendue que le spot, pouvant varier de 6 à 60°.

À quelques pas de là une grosse silhouette attire notre attention. Nous restons dans la catégorie des lyres Wash pour vous présenter l’imposant « Highlander Wash ».
Cette nouvelle machine reprend les codes des appareils issus de la série Impression en particulier la base, qui semble bien étroite comparée à cette massive tête mobile.

Une imposante tête pour une base et un poids restreints, bienvenue au Highlander, puissant wash embarquant une lampe de 1 400 W.

Le Highlander est en effet la réponse apportée par GLP à l’éternelle problématique d’obtenir une puissance lumineuse conséquente (27 500 lumens annoncés), tout en limitant le poids des appareils.
Ici nous sommes devant une lyre de près de 80 cm de haut (tête relevée), embarquant une lampe Osram de 1 400 W, un module de 4 couteaux asservis, une trichromie combinée à deux roues de couleurs et un correcteur de température ainsi qu’un zoom de 5 à 70° pour un poids total de 29,5 kg seulement. Belle performance !

Dalles LED combinant matrice et effets très appréciées, les modules KNV sont désormais quatre au catalogue.
Aux classiques Cube et Arc s’ajoutent les modèles Line et Dot. La version linéaire est composée de 5 des 25 pixels du KNV Cube.

La famille KNV s’agrandit, les modèles Line et Dot (ce dernier pouvant être équipé d’un support distinct comme à gauche de l’image) rejoignent les modules Arc et Cube.

Ses dimensions et son pitch identiques permettent différents assemblages sans discontinuité. Le module « Dot » déroge à la règle, disposant d’un unique « pixel » : une led centrale blanche entourée de 16 leds RGBW qui elles sont matriçables.

Cette version est évidemment compatible avec les autres modules mais se distingue également comme source à part entière. Alimenté par un boîtier externe, ce dernier peut fournir suffisamment d’énergie pour créer des ensembles de 25 « Dot » maximum.

Notre rencontre avec ces nouveaux produits germaniques s’achève par l’Impression FR10 Bar, effet dynamique, combinaison de la carcasse du X4 Bar 20 et de 10 sources led FR1. Nous obtenons un projecteur de forme linéaire proposant 10 faisceaux de 60 W RGBW (LED Osram Ostar) disposant chacun (et là réside l’innovation) d’un zoom indépendant variable de 3,7 à 35°. Le tout est pilotable en TILT sur 200°.

10 sources avec pour chacune un au zoom indépendant équipent l’Impression FR10 Bar, l’une des nouveautés proposées pour les 25 ans de GLP.

Cette machine d’une longueur de 1 mètre, serait autant à l’aise en tant que source d’effets que d’éclairage de cyclorama. Nous attendons avec impatience de le voir en action dans des conditions plus propices.

Plus d’informations sur le site La BS et sur le site GLP

 

Crédits - Texte & photos : Jérôme Boutié

Laisser un commentaire