DiGiCo facilite l’accueil son du Pukkelpop

Pukkelpop s’est dĂ©roulĂ© sur quatre jours en aoĂ»t dernier, prĂ©sentant une incroyable variĂ©tĂ© de genres musicaux allant du rock Ă  la pop, Ă  la house et au metal. Il a accueilli Ă©galement des compagnies de thĂ©Ăątre, des spectacles de rue et de la nourriture du monde entier. La majeure partie de l’équipement audio de l’éclectique mixture de divertissement qui a Ă©levĂ© Pukkelpop au rang du plus gros festival alternatif de Belgique, Ă©tait fourni par PRG.

Les consoles Digico ont été choisies sur trois des scÚnes du festival, y compris la scÚne principale (main), pour accueillir certaines des plus grosses stars : Dua Lipa, N.E.R.D, Arcade Fire et Kendrick Lamar.
Le line up DiGiCo Ă©tait composĂ© de SD10 sur les scĂšnes Main et Marquee aussi bien Ă  la face comme aux retours. Le Dance Hall a bĂ©nĂ©ficiĂ© de deux SD7. La plupart des groupes ont d’ailleurs profitĂ© de ces consoles. Pour la diffusion, PRG a dĂ©ployĂ© les systĂšmes ADAMSON E15, E12 et des subs E219.

“Au cours des deux premiers jours du festival, nous avons comptĂ© huit SD12 parmi celles des groupes accueillis” nous explique Jaap Pronk de chez DiGiCo qui avec Mark Saunders Ă©tait sur place pendant toute la durĂ©e du festival pour fournir un support aux ingĂ©nieurs. “L’un d’eux Frank Voet, est venu Ă  Pukkelpop directement depuis le Lowlands festival. Il a mixĂ© Warhola sur la Marquee stage, puis s’est dĂ©placĂ© vers la Main Stage oĂč il a mixĂ© Oscar and the wolf qui a sonnĂ© fabuleusement bien. Le jour suivant, ses talents Ă©taient dĂ©vouĂ©s Ă  Bazart. Tout ceci Ă©tant rendu possible grĂące Ă  la pre-programmation de la console.”

Patrick Demoustier de chez PRG Ă©tait en charge de la salle de prĂ©paration pour les mixeurs de passage (prep room) avec une SD7 et une SD10 et la possibilitĂ© de travailler offline et de convertir ses sessions. “De cette maniĂšre, nous pouvions facilement convertir une session depuis n’importe quel fichier SD vers une SD10 ou une SD7 et implĂ©menter tous les settings du festival dans les consoles” nous explique Jaap.

“Pour les ingĂ©nieurs qui n’avaient pas prĂ©parĂ© les fichiers de leur session, des templates standards Ă©taient chargĂ©s sur les consoles. Les ingĂ©nieurs invitĂ©s n’avaient donc plus qu’à implĂ©menter leurs voies. Si besoin, Patrick, l’équipe de notre distributeur en Belgique ou moi-mĂȘme, pouvions leur fournir une “formation Ă  la volĂ©e”.
Une fois la session prĂȘte, les fichiers Ă©taient uploadĂ©s vers la dropbox du festival. Toutes les consoles face et retours Ă©taient online en permanence, donc avant que l’ingĂ©nieur de chaque artiste n’arrive en rĂ©gie, le fichier Ă©tait chargĂ© et fonctionnait sur la console.

Le festival Lowlands s’est tenu aux Pays-Bas en parallĂšle du Pukkelpop. Le distributeur hollandais de DiGiCo, Ampco Flashlight Rentals & Sales l’a Ă©quipĂ© avec un Ă©quivalent de la “prep room” DiGiCo du Pukkelpop ajoutant un lien entre les deux. Cela a permis aux artistes se produisant dans les deux festivals de bĂ©nĂ©ficier d’un accĂšs aux deux Dropbox et leur sessions converties et prĂȘtes avant que les artistes ne rejoignent l’un ou l’autre des festivals.
“Avoir cette possibilitĂ© m’a facilitĂ© la vie” nous confie Andy Egerton, ingĂ©nieur retour pour les Wombats. “J’ai ainsi converti ma session SD5 du Lowlands pour la SD10 du Pukklepop. Avoir accĂšs Ă  la prep room DiGiCo m’a aussi permis de vĂ©rifier mes fichiers sur la console avec l’aide de lâ€˜Ă©quipe support, tout en lui appliquant le patch du festival. Ils m’ont mĂȘme formĂ© aux racks de conversion et au travail en multicanal pendant j’étais lĂ -bas. Cela a rendu mon arrivĂ©e sur la console plus facile quand j’ai lancĂ© mon fichier car les racks et le patch Ă©taient parfaitement configurĂ©s. Un service cinq Ă©toiles !”

DiGiCo a Ă©galement utilisĂ© la prep room pour prĂ©senter Quantum 7, permettant aux ingĂ©nieurs sur place de tester le nouveau moteur de la SD7. “Quand je mixe pour des ears, je dois souvent doubler les canaux sur les voix et les cuivres”, nous confie Duncan Wild, ingĂ©nieur retour pour Jess Glyne, aprĂšs la prĂ©sentation de Quantum 7.
“Cela parce qu’il faut donner Ă  chaque membre du groupe sa dynamique originale, mais des versions compressĂ©es du son des autres membres sur scĂšne. Avec Quantum 7, vous n’avez pas besoin de doubler les canaux quand il y a des demandes spĂ©ciales en rapport avec la couleur et la dynamique d’une partie du mix.”

“Tous les ingĂ©nieurs invitĂ©s Ă©taient heureux d’utiliser la prep room, mĂȘme s’ils n’avaient jamais utilisĂ© une DiGiCo auparavant,” nous explique Jaap.
“Nous Ă©tions chanceux d’avoir Patrick Demoustier avec nous. Cela fait longtemps qu’il connaĂźt DiGiCo, faisant lui-mĂȘme partie des utilisateurs de la premiĂšre heure.”
“De retour en 2002, j’ai fait le pas avec EML de choisir DiGiCo. J’étais convaincu qu’un jour la marque deviendrait un standard mondial,” sourit Patrick. “J’avais raison !”

Plus d’information sur le festival Pukkelpop, sur le site de PRG, et sur le site de DiGiCo

 

Crédits -

Texte : DV2 - Traduction : Allison Cussigh

Laisser un commentaire