Confinement

Souvenirs de quarantaine : Bruno Madec

Bruno Madec, directeur Technique de la société Prodster, confiné avec sa femme et son fils, met à profit son temps personnel de confinement pour lire et organise des apéros virtuels avec ses amis.

SLU : Quels sont vos secteurs et zone d’activité ?

Bruno Madec : Événementiel, spectacle vivant. Gestion de lieux culturels/prestations techniques.

Comment allez-vous, vous et vos proches ? Êtes-vous touchés par le Covid-19 ?

Pour l’instant, tout va bien, j’ai quelques amis qui sont touchés par le virus mais heureusement sans complication.

Où êtes-vous ?

Dans le Morbihan avec ma femme mon fils.

Quel a été pour votre activité l’impact de cette pandémie avant le confinement ?

Nos différents lieux culturels ont fermé et nos prestations pour nos clients ont été annulées.

Et depuis le confinement ?

Notre chiffre d’affaires a chuté de façon vertigineuse.

Quels ont été les principaux projets annulés ?

Toutes nos manifestations ont été annulées.

Quels sont les projets reportés, et à quelle échéance ?

Certains concerts seront reprogrammés en juin et juillet mais la plupart de nos manifestations vont être reprogrammées en septembre/octobre/décembre voire début 2021.

Quel est l’impact économique pour vous ou votre société, cela risque-t-il d’impacter votre avenir de façon permanente ?

Nous avons été contraints de mettre une partie de nos régisseurs et techniciens au chômage technique. Nous gardons des astreintes techniques pour le Ministère de l’écologie et le Ministère de la cohésion sociale dont nous avons la gestion de l’exploitation audiovisuelle.

Quelles sont vos activités personnelles durant ce confinement ?

Je profite de ce temps pour lire, trier les innombrables photos de familles, communiquer avec mes proches et garder les apéros (virtuels) avec les amis, c’est primordial !

Comment occupez-vous votre temps professionnel ?

Je continue d’être en relation avec les différents lieux que nous gérons pour préparer les projets à venir. J’entretiens le lien avec nos salariés et nos intermittents, c’est important qu’ils se sentent entourés, écoutés et soutenus dans cette période difficile. Et j’ai une veille continue sur les différents appels d’offres auxquels je réponds pour certaines.

Quelle est la première chose que vous allez faire en sortant du confinement ?

Aller au bureau et profiter de la soirée dans un bar avec mes proches !

Avez-vous des questions ou des conseils à formuler ?

Restons positifs, en espérant vivement que nos clients ne reportent pas tout en 2021 et continuent à créer du lien social et à dynamiser leurs collaborateurs.


Nous ajouterons chaque jour les souvenirs qui nous parviendront via le questionnaire à télécharger ici.
Et nous l’envoyer avec un selfie au format paysage sur l’adresse mail  redaction@soundlightup.com

 

Laisser un commentaire