Confinement

Souvenirs de quarantaine : Bruno P.Souchaud

Bruno P. Souchaud, Directeur GLP France, Bruno Souchaud a perdu son père terrassé par le Covid-19. S’il le révèle dans ces lignes, c’est pour que chacun de nous prenne bien conscience du danger.

SLU : Quels sont vos secteurs et zones d’activités ?

Bruno P.Souchaud : Toute France.

Comment allez-vous, vous et vos proches ? Êtes-vous touchés par le virus Covid-19 ?

Je confine en région parisienne avec ma conjointe, heureusement avec un petit jardin. Nous sommes pour l’instant en bonne forme, avec exercices quotidiens. Ma famille a cependant été gravement touchée, mon père est décédé brusquement en Ehpad des suites du virus.

Où êtes-vous ?

Aulnay Sous Bois, Seine Saint-Denis (département hélas très touché par ce fléau).

Quel a été pour votre activité l’impact de cette pandémie avant le confinement ?

Radical coup d’arrêt, tous les rendez-vous ont été annulés et démos matériel reportées à partir d’une bonne douzaine de jours avant le confinement officiel.

Et depuis le confinement ?

Tout est à l’arrêt.

Quels ont été les principaux projets annulés ?

Tous les salons cruciaux pour GLP annulés ou reportés, en particulier Prolight + Sound. Commandes de renforcement de parcs existants chez de gros prestataires reportées, sans doute en septembre (la remise en marche de notre secteur sera lente et hélas douloureuse). Impossibilité de lancer correctement les nouveaux produits, alors que certains teasers circulaient déjà.

Quels sont les projets reportés, et à quelle échéance ?

Difficile à dire car il n’y a pas vraiment de date de sortie de crise fixée précisément. Il y a pour l’instant un flou total. Le salon PLASA de Londres devrait permettre de compenser (mais à plus petite taille) l’annulation du Prolight + Sound. En revanche, la R&D en Allemagne en profite pour avancer de son côté, même à distance (les dates de confinement ont été différentes là-bas).

Quel est l’impact économique pour vous ou votre société, cela risque-t-il d’impacter votre avenir de façon permanente ?

Pas à long terme pour GLP, mais le renforcement de l’équipe GLP France ne se fera sans doute pas avant fin 2020, voire début 2021, contrairement aux prévisions de début d’année.

Quelles sont vos activités personnelles durant ce confinement ?

Musique, musique, musique ! Deezer, guitare et home studio.
Rangement (j’ai retrouvé des pass visiteurs de salons SIEL, JTSE et Discom/Mixmove du siècle, pardon, millénaire dernier !).
Binge watching Netflix (pourquoi inflige-t-on des rediffs de La 7e Compagnie ou des Gendarmes contre les Extraterrestres l’après-midi durant le confinement ? C’est une double peine !).

Comment occupez-vous votre temps professionnel ?

Je termine l’adaptation totale en français du site glp.de
J’ai repris sérieusement les cours de perfectionnement en allemand sur Babbel.com (merci le e-learning).
J’essaie de comprendre les subtilités de la M.A. Wing que j’utilisais jusqu’alors de façon assez pataude pour mes démos.

Quelle est la première chose que vous allez faire en sortant du confinement ?

Sortir manger une putain de côte de bœuf au restau avec famille et copains, en terrasse ! Et juste avant, passer chez le coiffeur, ça devient grave…

Voulez-vous partager des initiatives ou soutiens créés durant le confinement ?

Avec plaisir ! Voici avec les liens : Initiative culturelle (bon pour le moral !). Toutes les captations du Français de ces dernières années en accès libre durant le confinement !

Et initiative solidaire (bon pour les autres !) :

– Pour les soignants qui font un boulot incroyable

– Pour les plus démunis qui prennent la situation de plein fouet

Avez-vous des questions ou des conseils à formuler ?

Etablir des programmes d’activités régulières, tant pour l’aspect professionnel que pour vos loisirs, çà permet de garder le rythme et de structurer les journées.

Avez-vous une anecdote surprenante à nous détailler ?

La nature reprend ses droits dans mon jardin (chants d’oiseaux comme jamais avant), avec en prime un niveau de bruit très faible (je n’entends plus la A3, et l’aéroport de Roissy tout proche s’est fait oublier).

Bruno P. Souchaud, Directeur GLP France.


Nous ajouterons chaque jour les souvenirs qui nous parviendront via le questionnaire à télécharger ici.
Et nous l’envoyer avec un selfie au format paysage sur l’adresse mail  redaction@soundlightup.com

Laisser un commentaire