Abingdon, Maryland

Mountain Christian Church est le premier lieu de culte Ă  adopter Syva

Quand l’équipe de louange de MCC s’est installée dans son quatrième lieu de culte d’Abingdon, les 4 mètres sous plafond limitaient les options de renforcement sonore de l’espace et ses 600 sièges. L’intégrateur, Mankin Media Systems, a résolu le problème avec le système colinéaire Syva de L-Acoustics.

La rĂ©gie audiovisuelle des Victoires de la Musique..Euhh non, celle de la chapelle d’Abingdon de la Mountain Christian Church !

Ce projet est très intéressant car c’est à la fois la première installation de Syva en Amérique du Nord mais aussi le premier lieu de culte à adopter ce nouveau système. « Syva sur le campus d’Abingdon c’est le produit idéal qui a vraiment fait de cette salle ce qu’elle est » nous explique Tim Corder de Mankin Media Systems. « Au tout début du projet, nous avons exploré différentes approches de renforcement sonore et toutes présentaient des inconvénients. Soit la hauteur des enceintes était trop importante, soit le rendu sonore comportait de trop grandes variations dans la salle pour être acceptable. Syva s’est révélé être la meilleure solution et s’intègre très bien dans l’espace, sans compromis sur la qualité sonore.”

Les deux stars de cette installation. A gauche de l’Ă©cran une tĂŞte Syva. On devine dessous les Syva Low. Sous l’Ă©cran et bien Ă©clairĂ©, un sub KS28.

« Dans notre région, les stables avec une grande hauteur sous plafond sont difficiles à trouver et très demandés » nous explique le Pasteur Bob Rufenacht qui gère la technique de tous les lieux de culte de la MCC depuis dix ans. « Syva a été la clé dans ce projet. Sa forme élégante et compacte qui n’est pas plus large que le support de colonne sur lesquels sont fixées les enceintes, leur a permis de ne pas être une gêne pour les fidèles et pour les faisceaux des lumières. Enfin les projecteurs comme l’écran ont pu être montés dans la structure du plafond ce qui augmente leur portée et améliore la lisibilité des textes.

Une CL3 Yamaha au mix façade, ou comment ne pas se tromper. Remarquez le sonomètre Ă  gauche des bargraphs, il n’est pas question de froisser les tympans des fidèles !

Les craintes de Bob Rufenacht d’un besoin en enceintes d’appoint ont été éteintes par la couverture large et homogène de Syva qui a naturellement rempli les moindres recoins de la salle. « J’ai aussi été impressionné par le calage du système qui a été effectué facilement et sans tâtonner quant à l’emplacement ou l’orientation des enceintes » nous dit-il. « En définitive, Syva s’est révélé être une solution moins onéreuse car nous avons déployé moins de têtes comparé à d’autres systèmes envisagés. C’est donc un projet gagnant-gagnant délivrant un très bon rendu ».

Bien que l’église diffuse chaque semaine des cérémonies religieuses captées dans leur chapelle principale de Mountain Road et transportées via Internet, tout le reste a lieu live sur scène à Abingdon. Depuis l’ouverture à la mi-septembre, la nouvelle chapelle attire régulièrement un millier de personnes lors de ses trois services du dimanche et les fidèles, les artistes comme les membres du staff sont enchantés par l’installation sonore.

Une image de la prĂ©diction de Soundvision. Avec l’aide du Seigneur et de quelques coaxiaux astucieusement placĂ©s, le rĂ©sultat est très homogène.

Mankin collabore avec MCC depuis plusieurs années ayant installé un système en Kara dans la chapelle de 1600 places de Mountain road et un ARCS WiFo en mai dernier dans celle de Bel Air. « La qualité sonore que nous avons obtenu dans cette nouvelle salle est impressionnante et ne dépareille pas avec le rendu délivré par les gros systèmes de nos autres lieux de culte. L’intelligibilité est aussi très bonne » nous explique Rufenacht. « Ce système peut faire tout ce qu’on lui demande. Syva était exactement ce dont notre salle avait besoin ».

En utilisant le logiciel de modélisation acoustique Soundvision, Mankin a fait le choix de placer un seul Kiva de part et d’autre du plateau. A l’aplomb de chacune des têtes, deux Syva Low étendent la réponse dans le bas du spectre et un KS28 par côté fournit la dernière octave. Deux autres Syva accrochés à des colonnes en milieu de salle complètent la couverture et trois X12 en douche bouchent les dernières zones d’ombre. L’ensemble est contrôlé et amplifié par des LA4X.

Une vue de la chapelle. On devine à gauche la régie.

Plus d’informations sur Mankin Media System et sur L-Acoustics

 

Crédits -

Texte : L-Acoustics Traduction : Allison Cussigh & Ludo Monchat

Laisser un commentaire