Démo vidéo

Nouveau Ayrton MagicDot-XT, grande puissance et longue portée

Développé pour répondre aux appétits gigantesques des environnements actuels en concert, à la télévision et au spectacle, Le MagicDot™-XT est une version agrandie du MagicDot™-R avec une énergie beaucoup plus forte qui convient aux applications longue portée.
Optimisé pour une utilisation dans des lieux de grande envergure, le MagicDot™-XT est équipé du nouveau collimateur propriétaire de 126 mm de diamètre d’Ayrton qui caractérise la gamme de produits «XT».
Dans cette démo vidéo produite par Ayrton, 144 MagicDot-XT sont impliqué dans une conception lumière conçue par Stéphane Migné et programmée par Arnaud Pierrel.


AYRTON – MagicDot-XT – Hundred and Forty-four Unit Demo from Ayrton on Vimeo.

Pesant 550 g, cette nouvelle lentille à haut rendement est le plus grand collimateur du monde. Couplé à un émetteur RGBW ultra-puissant, il permet au MagicDot™-XT de projeter un faisceau de 2° avec un rendement de 580 candelas par lumen au centre du faisceau. Ce niveau de sortie est parfait pour les grandes salles.

Ayrton MagicDot-XT

Le MagicDot-XT fournit grande puissance et longue portée

Le MagicDot-XT présente les mêmes caractéristiques que le MagicDot-™-R, dont le mouvement ultra-rapide et la rotation continue et illimitée en pan et en tilt.
La compacité de l’empreinte permet d’installer côte à côte plusieurs projecteurs MagicDot-XT à avec un espace minimal entre eux, alors que son faisceau dense et hyper serré, impressionnant sur les longues distances, est capable de créer le plus net des effets de rideau lumineux.

Le MagicDot-XT est refroidi par un système liquide actif à changement de phase qui utilise une technologie de caloduc évolué.
Grâce à cela, on a la certitude de pouvoir exploiter le MagicDot-XT en régime continu, sans perte significative de luminosité.
En plus des connexions standards DMX-RDM, le MagicDot-XT peut être contrôlé sans fil grâce au module CRMX TiMo RDM de LumenRadio™ intégré.

Plus d’infos sur :

 

 

Pour la 2e année consécutive

Le Ayrton MagicDot-R reçoit le Live Design Awards

Lors de la 9e cérémonie annuelle des Live Design Awards qui a eu lieu à Manhatten le lundi 13 Juin, le MagicDot™-R d’Ayrton a été sacré Produit de l’année 2016 dans la catégorie Effets. C’est la deuxième année consécutive que les concepteurs des produits Ayrton sont ainsi honorés, après avoir reçu le trophée du Produit de l’année 2015 pour le MagicBlade™-R.
Membre de la gamme de produits Radical d’Ayrton, le MagicDot ™-R (qui fait l’objet de brevets) est le premièr projecteur à LED professionnel dont la tête mobile fonctionne avec un collimateur optique unique.
En utilisant une nouvelle LED RGBW multi-chip de 60 W combinée avec un collimateur de 94 mm à haut rendement, dans un format nouveau et spécifique, le MagicDot™-R produit un faisceau uniforme intense de 4,5° avec un IRC élevé et une palette de couleurs pastel et richement saturées.

Paul Weller et Keith Bennett de Morpheus Lights, distributeur exclusif d'Ayrton aux USA, avec le trophée 2016 Live Design Award attribué au MagicDot-R dans la catégorie effets. © Paul Fronc, Courtesy of Live Design

Paul Weller et Keith Bennett de Morpheus Lights, distributeur exclusif d’Ayrton aux USA, avec le trophée 2016 Live Design Award attribué au MagicDot-R dans la catégorie effets. © Paul Fronc, Courtesy of Live Design

Le jury a déclaré que le MagicDot-R était « amusant et original » et l’a désigné comme Produit de l’Année en raison de sa puissance et de son agilité, avec la mention :
« Avec le MagicDot-R c’est un projecteur d’effets novateurs qui arrive dans la trousse du concepteur. Son mouvement rapide comme l’éclair, le positionnement fidèle et la rotation complète sur 360 degrés en font l’un des appareils les plus extraordinaires commercialisés depuis des années. Il ouvre la porte à beaucoup de grandes idées de conception ».
Depuis sa sortie l’an dernier à Francfort au Prolight+Sound, le MagicDot-R a été mis en œuvre de manière spectaculaire par quelques-uns des meilleurs concepteurs lumière dans le monde actuel : Cory Fitzgerald, Mike Swinford, LeRoy Bennett, Mark Butts et Dan Hadley, pour des artistes tels que Bruno Mars, Jason Aldean, The Weeknd, Little Big Town, et bien entendu pour le fameux « Grohl Throne » des Foo Fighters.

« C’est avec un immense plaisir que nous nous sommes vus décerner un trophée de Produit de l’Année pour une deuxième année de suite », déclare Valère Huart-Gyors d’Ayrton. « Je pense que c’est une formidable reconnaissance de l’engagement d’Ayrton pour l’innovation. Sachant que le jury est composé de designers et de programmeurs chevronnés, nous ne pouvons qu’en être vraiment fiers. Continuons l’histoire l’année prochaine ! »
C’est Keith Bennett de Morpheus Lights, distributeur américain exclusif d’Ayrton, qui a reçu le prix au nom d’Ayrton.

 

A Las Vegas, pour son spectacle au Louxor

Kevin Adams adopte Robe pour le Blue Man Group

Titulaire de nombreuses récompenses et saluée par la critique La compagnie de spectacles le Blue Man Group vient d’intégrer des projecteurs motorisés de Robe dans son spectacle à l’hôtel casino Louxor de Las Vegas
Le Blue Man Group est un méga-mix enivrant de musique, de technologie, d’art et de sensations qui baigne et charme le public en les enveloppant dans ses rythmes et ses vibrations communicatives. Dans un tourbillon puissant et énergique de couleur, de mouvement et d’émotion, la lumière y joue un rôle de premier plan.

Photo : Lindsey Best

Photo : Lindsey Best

A la fin de 2015, le spectacle du Blue Man Group est revenu à l’hôtel Louxor de Las Vegas. Ce fut une occasion idéale pour actualiser et transformer certains aspects de la plate-forme d’éclairage pour l’adapter à un lieu plus intimiste. L’espace se prêtait idéalement à des matériels plus compacts pour matérialiser le concept visuel que Kevin Adams, le concepteur d’éclairages titulaire d’un Tony award, avait élaboré en 2013, lorsque les Blue Men avaient déménagé pour un nouveau spectacle à l’Hôtel Monte Carlo.

« Je voulais des projecteurs très particuliers, qui marcheraient bien dans un espace limité, mais qui auraient aussi assez de luminosité et d’impact pour rivaliser avec les éléments vidéo », explique Tabitha Rodman, conceptrice d’éclairages associée du Blue Man Group.
Le fond de scène, les montants du décor et les autres éléments scéniques sont tous réalisés à partir d’écrans à LED. Il fallait donc des projecteurs puissants et lumineux. Même les éléments du décor contiennent des éclairages, ce qui ajoute un niveau de profondeur supplémentaire.
Après avoir consulté Brent Hageman, responsable des éclairages pour le spectacle de Las Vegas, qui a rejoint le Blue Man Group en 2014, Rodman a commencé à examiner les solutions potentielles offertes par Robe. Basé à Las Vegas depuis 1998, Hageman a eu de nombreuses d’occasions de voir des éclairages en démonstration et en action, et de comparer les différentes tendances et technologies actuelles en matière d’éclairage. A l’approche du passage au Louxor, tous deux ont discuté de l’idée avec Adams.

Photo : Lindsey Best

Photo : Lindsey Best

La nouvelle spécification destinée au Louxor comprend désormais plus de 120 projecteurs Robe.
Il y a 38 MMX Spot, 25 MMX Blade, 30 LEDWash 300, 13 LEDWash 800, quatre PAR à LED ParFect 100 et 10 Cyclone (ventilateurs avec un anneau de LED intégré)
Les MMX forment l’ossature de la plate-forme et sont utilisés pour tous les effets et éclairages principaux. Ils apportent la luminosité générale et l’impact indispensable pour travailler avec les multiples surfaces LED.
Les Wash à LED ajoutent un autre niveau de lumière au spectacle, avec l’alignement de LEDWash 300 qui rayonne son énergie vers le public. « Je suis enchanté de la gamme de couleur et des effets des projecteurs Robe » observe Adams, « ils sont capables de fournir un bleu profond qui est vraiment particulier et que je n’ai jamais retrouvé sur aucun autre projecteur à LED. » Le décor, la lumière et la vidéo sont conçus comme un collage visuel de médias contrastés qui concourent à produire l’expérience globale du Blue Man Group.

Le Cyclone de Robe est un ventilateur intégré dans une tête de projecteur motorisé à LED.
Ce projet a été développé avec le concepteur lumière Scott Warner, et l’utilisation qu’en fait le Blue Man Group illustre parfaitement sa polyvalence.
On utilise deux des 10 cyclones du spectacle dans le rôle habituel de la coloration de brouillard. Les 8 autres sont équipés d’un manchon amovible, réalisé en collaboration avec le département des accessoires, qui contient un « danseur » en tissu de soie de couleur… ce qui crée des effets originaux pour le final, en association avec le cercle de LED du Cyclone en pixel mapping.
Rodman supervise la mise en œuvre de tous les éléments d’éclairage créatif, l’installation, la mise en œuvre, la technique et la programmation des différents spectacles, avec actuellement des résidences dans cinq villes américaines : Las Vegas, New York, Chicago, Orlando et Boston, en plus d’une tournée aux États-Unis, un long passage à Berlin et une nouvelle tournée mondiale qui vient de commencer à Singapour.
Une fois qu’un spectacle est ouvert, elle travaille aux côtés des différents chefs électriciens et de leurs équipes pour assurer que l’intégrité et la continuité de la conception d’éclairage est maintenue dans tous les cas.

Photo : Lindsey Best

Photo : Lindsey Best

Suite au succès de l’utilisation des Robe à Las Vegas, le Blue Man Group est actuellement en train de mettre à niveau une partie de l’équipement de son spectacle d’Orlando pour y introduire la série MMX de Robe.
La tournée mondiale dispose également de 37 ColorStrobe de Robe, un stroboscope très lumineux qui utilise 120 leds de forte puissance à plusieurs puces, et 10 Pointe.
Au Louxor, il y a un anneau de petits projecteurs à LED à 3 couleurs autour de l’arche, capable de créer des effets spéciaux et graphiques. Pour la tournée, Adams aurait voulu des effets similaires, mais avec beaucoup plus d’impact pour les lieux parmi les plus vastes où ils vont jouer. Les nouveaux ColorStrobe de Robe conviennent parfaitement.
Vingt-sept ColorStrobe accrochés autour du praticable du proscenium sont pointés vers le public. « Ils peuvent flasher en plusieurs couleurs et éclairer dans différentes configurations pour former une grande variété de cadres lumineux autour de la scène », a expliqué Adams qui se réjouit de cette esthétique.
« Ils constituent un spectacle et peuvent également fonctionner comme décor à changement rapide » dit-il, ajoutant qu’il les utilise aussi en wash pour éclairer le groupe. « J’adore ces ColorStrobe de Robe, ils sont tellement lumineux et dynamiques… et je n’imagine pas de faire cette tournée sans eux », a déclaré Adams.

Photo : Lindsey Best

Photo : Lindsey Best

Rodman aussi a « vraiment apprécié » de travailler avec les ColorStrobe pour créer des couleurs et des effets graphiques accrocheurs. De même, elle a été frappée de la capacité d’adaptation des Pointe, utilisés en tournée sur la nouvelle production pour de nombreuses tâches, depuis les effets volumétriques jusqu’à l’éclairage de découpe plus élémentaire.

Sur le spectacle de Las Vegas, ils utilisent des lasers et étaient à la recherche d’un système d’éclairage capable de les remplacer. Les Pointe se sont avérés parfaits, déclare Adams.
En plus de simuler authentiquement les faisceaux ultra fins, des faisceaux évasés et les cônes étirés des lasers en utilisant des prismes, les Pointe sont également utilisés comme projecteurs wash et d’effets dans le spectacle.
Adams apprécie leur mouvement très rapide, leur intensité et leur construction robuste. « Je prévois de les utiliser plus souvent à Broadway », conclut-il.
Le plus gros travail pour l’éclairage d’un spectacle du Blue Man Group, explique Rodman, c’est de trouver l’équilibre parfait entre l’éclairage et la vidéo tout en maintenant le personnage principal et son histoire, en balayant sans cesse le public de long en large. Il y a beaucoup de choses qu’elle aime dans ces spectacles, en particulier le caractère exceptionnel de l’environnement des représentations du Blue Man Group et son évolution permanente vers quelque chose de nouveau, stimulant et différent.

Sur le plan opérationnel, Hageman indique que la fiabilité de Robe a été un autre facteur important. A Las Vegas, en particulier, le spectacle tourne 7 jours par semaine, à raison de deux spectacles par jour et même trois durant des périodes de pointe qui s’étendent sur une ou deux semaines… il est donc absolument essentiel que le matériel soit solide comme un roc.
Nous sommes en plus satisfaits du service de Robe en Amérique du Nord. Même si on n’a pas besoin de beaucoup de « maintenance » en tant que telle, mais « quand je dois les joindre, même si c’est en dehors des heures de bureaux… la réponse est à peu près immédiate. »

D’autres informations sur le site Robe et avec la vidéo sur le cyclone Robe

 

Au Festival Bal en Blanc de Montréal

Le Scenius de Clay Paky s’invite avec le Cirque du Soleil

Clay Paky Scenius Cirque du Soleil

Le Bal en Blanc est le plus ancien festival de musique électronique du Canada et l’un des tous premiers festivals de Musique de Dance électronique (EDM) au monde.
Sa 22e édition proposait une attraction exclusive de 45Degrees, la filiale du Cirque du Soleil dédiée aux événements et aux projets spéciaux.
Les cinq représentations du Cirque dans un décor de Sultan+Shephard étaient éclairées par un ensemble de projecteurs Clay Paky fournis par 4U2C.

Clay Paky Scenius Cirque du Soleil

Bal en Blanc était produit par Produkt avec One Drop comme partenaire officiel. One Drop est une Fondation à but non lucratif basée à Montréal, créée par Guy Laliberté, le fondateur du Cirque du Soleil, dont la mission est de fournir l’eau potable à des communautés dans le monde entier.
C’est pour illustrer cette collaboration et donner une idée de ce qui va venir avec ce partenariat de Bal en Blanc qui se poursuivra en 2017 que 45Degrees a mis en scène son « One Drop Moment « .

« Le défi était de créer un moment de Cirque unique au sein d’un grand spectacle de musique électronique avec un Video Jockey en direct et la saisie vidéo des artistes », indique Karl Gaudreau de 4U2C, qui a travaillé pour l’attraction comme concepteur d’éclairage.

Clay Paky Scenius Cirque du Soleil

« Nous avons fait une conception spéciale avec six spots Scenius et huit Mythos Clay Paky sur une estrade de 5 m x 5 m au milieu de l’espace. La piste de danse était couverte par 90 Sharpy ».
C’était la première fois que 4U2C déployait les nouveaux projecteurs Scenius. « Avec le Scenius, nous avons enfin trouvé la meilleure lumière ! » Déclare Gaudreau.
« Le mélange de couleurs et l’optique sont parfaits. C’est le meilleur projecteur pour le rock’n roll et le théâtre ».

Clay Paky Scenius Cirque du Soleil

Frank Helpin de 45Degrees a dirigé « One Drop Moment« . Le directeur de la vidéo était Barry Russell et le Video Jockey Remi Dubois.

Plus d’infos sur les sites : Dimatec, Clay Paky, One Drop, Cirque du soleil, 45 Degrees, 4U2C.

 

Jeux de Rio chez NBC Sports

Une olympiade sous le signe d’Audio-Technica

NBC Olympics, division du groupe américain NBC Sports Group, assure la production des retransmissions des Jeux Olympiques de la XXXIe olympiade qui auront lieu à Rio de Janeiro, au Brésil, du 5 au 21 août 2016.
Pour la captation et le contrôle du son en surround des événements, la société a choisi d’utiliser des produits Audio-Technica. L’annonce a été faite par Karl Malone, Directeur, Sound Design de NBC Sports & Olympics et Michael Edwards, Vice-Président, Product & Market Development d’Audio-Technica USA.


NBC Olympics

Logo Rio 2016
Audio-technica

Pour chaque situation ou type de matériau sonore, détails sonores émis lors des compétitions elles-mêmes, ambiance des supporters, interviews des analystes et des athlètes, etc., le constructeur fournira un matériel spécialisé. Par exemple :

  • Les micros canon stéréo Audio-Technica BP4027 et BP4029 seront montés sur des caméras pour suivre de près l’action.
  • Le microphone stéréo à large diaphragme AT4050ST et le microphone stéréo X/Y BP4025 capteront l’ambiance des divers sites de jeux pour créer un son surround réaliste pour la diffusion.
  • Le combiné micro-casque stéréo BPHS1 sera utilisé par les annonceurs dans les lieux connectés en audio sur IP pour une distinction notable entre leurs voix et le bruit ambiant.
  • Le micro main dynamique cardioïde BP4001 sera utilisé pour les interviews.
  • Le casque de monitoring professionnel ATH-M50x sera utilisé dans les salles de montage, pour le monitoring des récepteurs des systèmes sans fil, pour les mix consoles et pour toutes autres applications critiques d’écoute.

Caractéristiques résumées des produits utilisés :

BP4027

BP4027

BP4027 :
Micro canon stéréo à condensateur à polarisation permanente. Une capsule en ligne cardioïde et une bidirectionnelle (directivité en 8).

  • Niveau de sortie : -30 dB (central), -34 dB (latéral) réf. 1 V/Pa
  • Niveau maximal : 123 dB SPL (central), 127 dB SPL (latéral) à 1 kHz et 1 % THD
  • Dynamique de 101 dB
  • Longueur 38 cm
  • Diamètre 21 mm
  • Poids : 142 g

BP4029 :
Caractéristiques semblables, mais moindre directivité. Longueur : 23,6 cm, Diamètre : 21 mm, poids : 103 g.

AT4050ST

AT4050ST

AT4050ST :
Micro stéréo à condensateur polarisé à polarisation externe à capture latérale doté de deux capsules indépendantes (une cardioïde, une à directivité en huit) configurées en mode central-latéral avec matrice interne sélectionnable par commutateur.

  • Niveau de sortie : -36 dB (réf : 1 V/Pa)
  • Niveau maximal : 149 dB SPL à 1 kHz et 1 % THD (159 dB SPL avec l’atténuateur de 10 dB)
  • Dynamique : 134 dB (centrale) 132 dB (latérale)
  • Poids : 517 g

BP4025

BP4025

BP4025 :
Micro stéréo de terrain compact à 2 grandes capsules à polarisation permanente en configuration XY.

  • Niveau de sortie : -32 dB (ref :1V/Pa)
  • Niveau maximal : 145 dB SPL à 1 kHz et 1 % THD (155 dB SPL avec l’atténuateur de 10 dB)
  • Dynamique :131 dB
  • Longueur : 189 mm
  • Diamètres : tête : 47,6 mm, corps : 21 mm
  • Poids : 269 g
BPHS1

BPHS1

BPHS1 :
Casque stéréo de type « broadcast » avec coques fermées enveloppant l’oreille et micro électrodynamique cardioïde monté sur tige flexible qui peut être placé des deux côtés.
Conçu pour les émissions sportives et d’actualités, les annonces et les interviews.

  • Transducteurs de 40 mm avec aimant au Néodyme et bobine en aluminium cuivré
  • Impédance : 65 Ohms
  • Puissance maximale : 1600 mW
  • Sensibilité micro : -57 dB (réf : 1V/Pa)
  • Poids : 264 g
BP4001

BP4001

BP4001 :
Micro électrodynamique cardioïde à main de construction robuste et poignée allongée.

  • Réponse en fréquence : 80 à 18 000 Hz
  • sensibilité : -54 dB (réf. 1 V/Pa)
  • longueur : 240,8 mm
  • diamètre : 40 mm (tête)
  • poids : 275 g

ATH-M50x

ATH-M50x

ATH-M50x :
Casque de contrôle professionnel.
Transducteurs de 45 mm avec aimants au Néodyme et bobines en aluminium cuivré.
Coquilles fermées, enveloppantes isolantes, câble détachable.

  • Réponse en fréquence : 15 à 28 000 Hz
  • Puissance maximale : 1 600 mW (1 kHz)
  • Sensibilité : 99 dB
  • Impédance : 38 ohms
  • Poids : 285 g

D’autres informations sur le site Audio-technica


NBC Sports Group est née en janvier 2011 de la fusion de Comcast et de NBC Universal. Constituée de plusieurs filiales, dont NBC Olympics, elle détient plusieurs chaînes de radio et télévision à thématique sportive et un patrimoine considérable en termes de documents relatifs aux sports et de portefeuille de droits de retransmission de compétitions et événements sportifs.
Au travers de NBC Olympics, NBC Group est responsable de la production, de la programmation et la promotion de la diffusion des jeux olympiques de Rio. NBC Sports Group est capable de réaliser les meilleurs scores d’audience aux Etats-Unis, comme en témoignent les 217 millions de spectateurs de JO de Londres 2012 sur les réseaux de NBC Universal.

Super Bowl 50 à San Francisco

Un grand jour pour Alcons Audio… qui dure une bonne semaine !

Ce n’est pas au coup d’envoi que démarre le Super Bowl 50, l’événement le plus suivi de l’année aux Etats-Unis, mais environ une semaine auparavant, avec un cirque médiatique qu’il faut vraiment avoir vu de ses yeux pour le croire.
Connu pour sa technologie de tweeters à ruban Pro Ribbon, c’est Alcons Audio qui a fourni les systèmes de diffusion et les amplificateurs aux grands espaces réservés aux médias logés au media center. Utilisée pour les hautes fréquences, la technologie Pro Ribbon diffère notablement de celle des transducteurs à compression classiques, utilisés déjà depuis presque un siècle.

Au lieu de vibrer d’avant en arrière pour produire le son, un tweeter Pro Ribbon vibre perpendiculairement à la sortie du transducteur, et est beaucoup plus léger que n’importe quel transducteur à compression.
Il en résulte une impression de transparence, de réponse transitoire très rapide, d’ouverture et de naturel qu’il est impossible de produire avec les technologies conventionnelles. Le bénéfice est une précision sonore comme on n’en a jamais entendu dans les grands systèmes.

Alcons LR7

Freeman Audio Visual Solutions, la société de production, et la NFL (National Football League) elle-même, ont choisi et approuvé différents systèmes Pro Ribbon d’Alcons Audio pour remplir le contrat du vaste centre de médias. C’est Martin Reeves de MDR Productions qui était aux commandes.

Les haut-parleurs Pro Ribbon d’Alcons ont été installés de la manière suivante :

  • Dans la grande salle 1, on a utilisé 9 LR7 (transducteur de 6,5” + Pro Ribbon RBN401) à droite et à gauche et 3 LR7 au centre, et 2 subs BQ211 de 21” pour soutenir les graves. Le système était piloté par deux contrôleurs amplifiés à 4 canaux Sentinel 10.
  • Dans les salles d’actualités 2 et 3, plus petites, on a mis en place des systèmes de la série V : VR8 (haut-parleur de 8” + Pro Ribbon de 4” RBN401) et VR12 (haut-parleur de 12” + Pro Ribbon de 6” RBN601), également pilotés par un contrôleur amplifié Sentinel, mais le Sentinel 3, plus petit.

« Le système est facile à utiliser », déclare Martin. « Très naturel, avec une marge énorme et beaucoup de transparence. Quel que soit le niveau de puissance nécessaire, il sonne toujours parfaitement équilibré. Qui a dit qu’un système doit être grand pour avoir un grand son ? Alcons, c’est incroyable ! »
Finalement, M. Reeves n’est pas le seul à être enchanté. Tout au long de la semaine, les gens de la NFL et des médias n’ont pas tari d’éloges sur la qualité sonore. On a même vu Roger Goodall, le commissaire de la NFL, avec un rare sourire sur son visage, faire le commentaire : « Qu’est-ce que ça sonne bien »

Alcons LR7

Le « micro » line array LR7 d’Alcons Audio dans le media center du Super Bowl 50.

« Oh, je voudrais ajouter quelque chose de plus qui a conforté ma confiance dans ces produits », poursuit Reeves. « Lorsque l’on compare le signal envoyé à la réponse en direct dans SMAART, je n’ai jamais vu un transducteur à compression suivre avec un semblant de haute fidélité au-dessus 8 kHz. A l’inverse, ces Pro Ribbon suivent avec une précision sans précédent ; le signal d’alimentation et le signal en temps réel sont sensiblement identiques. Stupéfiant, les gars ! »

Pour plus d’information, www.alcons.audio ou www.freemanav-ca.com

A Mönchengladbach

Avec RCF, le Borussia Park Stadium rénove son système audio

Récemment, RCF a conclu un nouveau projet audio d’envergure dans l’un des principaux stades européens, le Borussia Park à Mönchengladbach (Allemagne), capable d’accueillir 59 000 spectateurs. Bien qu’ayant été construit entre 2002 et 2004, jusqu’à 2015, le BMG n’était pas doté d’un système sonore à la hauteur des exigences d’un stade de football moderne. Ce projet marque un progrès important dans le niveau technique de ce lieu.

RCF Borussia Park Stadium

Développé par la société de consultance Graner & Partner en collaboration avec l’intégrateur Wartsilla Funa et RCF, le nouveau système audio a demandé de très nombreuses adaptations des matériels standards et des équipements de montage, impliquant un vaste savoir-faire dans les solutions acoustiques pour grandes arénas sportives.
La conception finale comprend 12 groupes de 12 enceintes passives HL20 WP, 6 groupes pour les tribunes à l’ouest et à l’est, 4 sur les tribunes au nord et au sud, et 2 dans les angles. Module line array passif résistant aux intempéries, le HL 20 WP garantit un haut rendement et une dynamique élevée, et offre une couverture précise de 100° x 15° grâce à un guide d’ondes spécialement conçu.
Le nouveau système du Borussia Park comprend également 4 groupes de 6 enceintes à deux voies à charge pavillonnaire HL2290 WP, bien adaptées pour les applications à moyenne et longue portée et 4 groupes de 2 haut-parleurs HL2290 WP pour le terrain de jeu.

Un cluster de 12 HL20 WP. A gauche deux HL2290 WP couplées pour la sonorisation du terrain de jeu.

Un cluster de 12 HL20 WP. A gauche deux HL2290 WP couplées pour la sonorisation du terrain de jeu.

L’appel d’offres demandait un niveau SPL direct de 101 dB ± 3 dB sur 99% des places ouvertes au public, et un STI(*) minimum de 0,51 ± 0,02 lorsque le stade est entièrement occupé. Les techniciens de RCF indiquent que le système a un STI moyen de 0,53 et un niveau SPL de 107 dB, avec une répartition uniforme sur toutes les places.
(*) STI = Speech Transmission Index (Indice de transmission de la parole). Paramètre compris entre 0 et 1 qui traduit l’intelligibilité de la parole. 0 à 0,3 = inintelligible. 0,75-1 = excellent. 0,45-0,6 = satisfaisant.

M. Bernd Muckl, directeur de l’ingénierie du Borussia Park, affirme que les résultats du stade traduisent une réalisation brillante et une amélioration significative de l’équipement technique du stade. Comme le personnel technique de la division allemande de RCF, qui a été chargée de la réalisation du projet, le mentionne, le problème lié aux conditions météorologiques a joué un rôle important dans le choix et la configuration du système. « Les points de montage sont situés à l’extrémité des toits, et laissent le système directement exposé à toutes les conditions climatiques. Il n’y a pas de passerelles. C’est pour cela qu’on a préféré un système passif, pour des raisons de simplicité de maintenance » notent-ils.

Dans ce cas, les préoccupations avec la météo défavorable et la sécurité ont non seulement conduit au choix de line arrays passifs résistant aux intempéries, mais aussi à plusieurs exigences particulières.
Par exemple, tous les groupes de HL20 WP et de HL2290 installés au Borussia-Park ont été fabriqués en contreplaqué de 21 mm, équipés de câble fixe étanche FRNC et peints avec un revêtement auto-extinguible résistant au feu. Un test de l’équipement final a été effectué par le client avec les autorités locales.
De plus, l’élément sur mesure qui est peut-être le plus impressionnant dans le système est la conception sur mesure des groupes. Expo Ingénierie a développé une armature de cluster unique dotée de plaques de montage des deux côtés, pour faire face au problème des intempéries et du vent. Pour les coffrets et le matériel de montage, on a choisi la couleur blanche, ce qui donne un impact visuel remarquable.

RCF Borussia Park Stadium

Au cours des dernières années, RCF s’est impliqué de plus en plus dans la réalisation de grands projets pour les stades et les arénas sportives, comme à Bakou, Dortmund, à la Juventus et à Konya Torku, pour n’en citer que quelques-uns. L’expérience acquise dans la personnalisation de systèmes audio dotés de fonctionnalités sur mesure est l’une des raisons pour lesquelles Wartsilla Funa a retenu RCF.

Le nouveau système audio du Borussia Park a été inauguré le 12 Juillet de l’année dernière à l’occasion de la Coupe Telekom, un tournoi entre 4 équipes de Bundesliga. Les matches de Champion’s League et de Bundesliga qui s’y déroulent actuellement profitent aussi de l’amélioration de la puissance et de la clarté du son de RCF, à la grande satisfaction du club et plus encore de tous les visiteurs du stade.

D’autres informations sur le site RCF

Tournée des arénas : “Big Music”

Des BMFL dans le kit de Stephen Pollard pour Simple Minds

Pour la tournée des arénas, le concepteur lumière de Simple Minds, Stephen “Steve” Pollard, a redimensionné son implantation scénique et complété le kit lumière qu’il utilisait l’année dernière dans les salles de concert.
Les 24 spots BMFL Robe ajoutés ont créé un impact visuel énorme à cette tournée Big Music.
Juste avant le départ de la tournée, la société de location anglaise HSL a investi dans 50 nouveaux Spots Robe BMFL, dont 24 ont été utilisés par Steve.

Photo : Edward Fielding

Photo : Edward Fielding

Simple Minds qui jouit d’une renommée mondiales, s’est constitué au cours des années 1980 et au début des années 1990 une population de fans inconditionnels avec ses grands hymnes rock et ses spectacles gigantesques dans les stades. Mais les racines de sa musique sont beaucoup plus sensibles, sombres et angoissées. L’ambiance qui sous-tend les éléments de Big Music fusionne cet aspect primitif avec certaines envolées plus classiques du 17e album studio du groupe… qui a été attendu pendant 5 ans.

Photo : Edward Fielding

Photo : Edward Fielding

Les fans ont adoré les nouveaux morceaux et apprécié les « tubes » qui étaient au programme. Pour les concerts qui se déroulaient dans les arénas, il fallait créer la surprise pour accompagner cette démarche musicale. C’est pour cette raison que Steve a choisi les Spots BMFL.
« Au départ, j’avais avant tout besoin d’un gros projecteur basique très puissant capable de surpasser tout ce qu’on pouvait imaginer. Le BMFL correspondait à mes souhaits ! »
Les BMFL s’adaptaient parfaitement à la création de « structures » et d’assemblages de faisceaux, ainsi qu’aux balayages de gobos spécialement conçus pour le projet de Steve.

« Les couleurs saturées sont formidables », commente Steve. « Avec le BMFL, les rouges et les verts saturés et toutes les teintes à partir desquelles il est difficile d’obtenir une ambiance assez lumineuse… sont tout simplement fantastiques ! »
6 BMFL ont été accrochés en hauteur au pont principal, 12 intercalés à différentes hauteurs entre les écrans vidéo et 4 positionnés au sol à l’avant-scène.
Placés de cette manière, ils permettaient à Steve de créer des couches de lumière symétriques qui pouvaient se muer en un chaos de lumière aléatoire. Cela correspondait parfaitement à l’esthétique visuelle nerveuse et déconstruite souhaitée.

Photo : Edward Fielding

Photo : Edward Fielding

Steve a suggéré de la douceur à son design par la forme arrondie de la structure supportant la vidéo en honneur aux « deux femmes extrêmement fortes » de l’effectif du groupe, Sarah Brown et Catharine A.D., qui apportent à la sonorité des derniers concerts de Simple Minds quelque chose de nouveau, frais et original.
« Je voulais que l’ensemble du projet ait une aura féminine », explique Steve, « mais dans l’attitude … pas dans le froufrou ou la caricature ! » s’empresse-t-il d’ajouter.

Photo : Edward Fielding

Photo : Edward Fielding

« En plus du style créatif apporté par les faisceaux intenses et les gobos des BMFL, les appareils se sont également révélés extrêmement fiables et très agréables à utiliser et à programmer », confirme Steve. Il a piloté le spectacle à partir d’une grandMA full size.

Simon Stuart, de HSL, est également ravi de l’achat des BMFL. « On nous demande des BMFL de plus en plus fréquemment. Maintenant, ils sont constamment spécifiés sur les événements », dit-il, « de ce fait, c’était le moment pour nous en tant que société de location … et en plus, cela a aidé Steve à créer un spectacle fantastique et visuellement très attrayant ».

Plus d’informations sur www.robe.cz

Réseau sACN, gradateurs ThruPower, Desire D40...

ETC contribue à la pérennité technique du Malmö Live

Quand les responsables techniques de la salle de concert du Malmö Live (en Suède), qui vient juste d’être terminée, pensaient l’éclairage, ils savaient qu’ils devaient en garantir la durabilité, tout en réduisant les coûts.
Atendi, le fournisseur danois de matériel ETC, connu auparavant sous le nom de Bico Professionnel, a donc fourni un système de contrôle d’énergie ETC Sensor3 complet équipé de modules ThruPower à trois fonctions : gradateur, relais et direct. Il a également fourni 100 projecteurs à LED Selador® D40 Desire Studio Tungsten LED, à la place des projecteurs à lampe halogène spécifiés à l’origine.

Les 100 projecteurs à leds ETC Desire D40 Studio Tungsten fournissent 2000 lux en tout point de la scène. Photo : Carl-Jonsson

Les 100 projecteurs à leds ETC Desire D40 Studio Tungsten fournissent 2000 lux en tout point de la scène. Photo : Carl-Jonsson

Les 100 projecteurs à LED sont installés au-dessus de l’estrade de l’orchestre dans la salle principale de 1 600 places et produisent une lumière blanche puissante mais peu gourmande en énergie. Ils parviennent à fournir quelque 2 000 lux partout sur la scène, malgré une consommation d’énergie totale de 3 kW seulement.
Avec un système Unison Paradigm d’ETC, le système de scène et les éclairages de travail, ainsi que la lumière pour les répétitions, sont entièrement intégrés. On peut exploiter tous les projecteurs aussi bien à partir des consoles lumière que des surfaces de contrôle audiovisuel Creston existantes.

« À l’origine, le système était prévu avec 80% de gradateurs et 20% de circuits sans gradation. En passant au système ThruPower, nous sommes passés d’une solution figée à une solution flexible car les circuits sont indifféremment directs ou gradués. Sur l’ensemble de l’installation, nous avons économisé des gradateurs, du câblage et de la distribution d’énergie. Cela nous a permis de maintenir le système dans le budget et de le rendre encore plus pérenne. » relate Le consultant Søren Nylin.

Le Malmö Live utilise un système de contrôle ETC Sensor3 avec gradateurs ThruPower et 100 projecteurs à leds Desire D40 de la gamme ETC. Photo : Carl-Jonsson

Le Malmö Live utilise un système de contrôle ETC Sensor3 avec gradateurs ThruPower et 100 projecteurs à leds Desire D40 de la gamme ETC. Photo : Carl-Jonsson

La salle de concert, ainsi que la salle polyvalente plus petite, baptisée « le Cube », sont toutes deux contrôlées via une structure complète de réseau sACN, avec le logiciel ETC Concert PC, qui sera utilisé pour gérer les paramètres de ThruPower, les 24 nodes DMX/RDM Gateways et les projecteurs compatibles RDM. Cela s’étend avec un système DMX sans fil, composé de 30 récepteurs et émetteurs, d’origine tierce. Grâce au protocole ACN, on peut débrancher n’importe quel équipement et le rebrancher en n’importe quel autre endroit, tout en en gardant facilement la trace.

Michael Derving, responsable des bâtiments et de la logistique du Malmö Live et logistique, déclare : « Nous sommes heureux qu’il ait été possible de modifier la conception du système et d’adopter ThruPower, et nous pensons que nous avons un système totalement flexible, prêt à relever tous les défis auxquels nous serons confrontés à l’avenir. La conception des commandes qui combine le DMX sans fil et nodes câblés sACN DMX/RDM Gateway permet de s’adapter facilement à toutes les situations possibles dans la salle. »
Le complexe Malmö Live, qui comprend aussi un hôtel cinq étoiles, un centre de conférences, deux restaurants et un bar, est en passe de devenir un point de rencontres culturelles de la ville. L’Orchestre symphonique de Malmö y a élu domicile, et une série d’événements notamment destinés au jeune public, y a lieu tous les samedis. Le site est chaudement applaudi, aussi bien par les visiteurs que par les techniciens, et ce dès les premiers mois qui ont suivi son ouverture.

Plus d’informations sur :

En Croatie

De la musique à la politique, Eldra mise sur L-Acoustics

Créée en 1991, la société Eldra basée à Bregana, près de Zagreb, est devenue une des plus grandes maisons de location et de vente de matériels audio, éclairage et vidéo de Croatie avec pour objectif d’apporter les meilleures technologies sur le marché local. Récemment, Igor et Damir Drazic, fondateurs et codirigeants d’Eldra, ont décidé d’investir dans les systèmes Kara et K2.

Une vue du show de Zeljko Joksimovic sonorisé avec succès en L-Acoustics.

Une vue du show de Zeljko Joksimovic sonorisé avec succès en L-Acoustics.

Le portefeuille d’Eldra comprend des émissions de télévision, de l’événementiel, des festivals, des tournées de grande envergure et même la sonorisation des visites officielles de chefs d’Etats internationaux.

Le système principal à cour, 14 K2 avec accrochés derrière 4 K1-SB, sans oublier un total de 16 SB28 au sol

Le système principal à cour, 14 K2 avec accrochés derrière 4 K1-SB, sans oublier un total de 16 SB28 au sol

« Le Kara est un petit système qu’on peut utiliser pour de grandes choses », affirme Damir Drazic.
« Nous l’utilisons en sono principale sur les petits concerts et il est presque sur tous les coups pour des fonctions comme les délais, le renfort de proximité et les retours des DJ. On l’utilise donc tout le temps. Il est léger, très facile à manipuler et fonctionne étonnamment bien sur l’événementiel et les spectacles vivants. »

Eldra est la première société de l’Adriatique oriental à investir dans un système K2 et Damir Drazic est sûr qu’il sera très demandé.
« Le K2 est tout simplement le meilleur système sur le marché. Léger et puissant, c’est l’un des plus recherchés et nous sommes sûrs qu’il le sera encore pendant de nombreuses années », dit-il.
Fournis par Dicroic, le distributeur croate de L-Acoustics, les deux systèmes ont été utilisés à la mi-février pour un spectacle de Željko Joksimovic, l’un des plus prestigieux chanteurs pop de la région, qui s’est joué à guichets fermés à l’Arena de 20.000 places de Zagreb.

De gauche à droite : Andrej Drnic, ingénieur système d’Eldra et concepteur du système déployé pour le show de Zeljko Joksimovic, Damir Drazic et Igor Drazic, codirigeants d’Eldra et Sinisa Mijaljica, un autre ingénieur système d’Eldra, encadrés par 16 K2.

De gauche à droite : Andrej Drnic, ingénieur système d’Eldra et concepteur du système déployé pour le show de Zeljko Joksimovic, Damir Drazic et Igor Drazic, codirigeants d’Eldra et Sinisa Mijaljica, un autre ingénieur système d’Eldra, encadrés par 16 K2.

Conçu par l’ingénieur système d’Eldra Andrej Drnic sur Soundvision, le système comprenait 28 K2 et huit K1-SB accrochés derrière les lignes principales, complétés par 16 K2 pour les extérieurs et 16 subs SB28. 18 Kara dans trois tours étaient utilisées en délais.
« Le système devait porter à une distance de 110 m, et il l’a parfaitement fait, » dit Damir Drazic. « Nebojsa Sajic et Marijo Suijca les producteurs de l‘artiste, étaient enthousiasmés de disposer du K2 pour un spectacle de cette ampleur. On m’a rapporté que Željko Joksimovic était enchanté lui aussi. Il a déjà donné quelques spectacles utilisant le système K2 et il avait été surpris par sa qualité. ».

« La Croatie est un pays clé d’une région dynamique et en croissance pour L-Acoustics. Eldra y est très bien implantée, et avec ses systèmes Kara et K2, elle sera en mesure de fournir une qualité supérieure au marché local », dit Jochen Frohn, directeur du développement des affaires internationales à L-Acoustics. « Je les connais, ils sont un partenaire idéal pour enrichir notre réseau de location en plein développement en Europe du Sud-Est. »

Une vue du show de Zeljko Joksimovic sonorisé avec succès en L-Acoustics.

Une autre vue du show de Zeljko Joksimovic.

Web : www.l-acoustics.com