Sound Devices incorpore le groupe Audiotonix

Dans le cadre de l’expansion son groupe, Audiotonix, qui comprend Allen & Heath, Calrec, DiGiCo, DiGiGrid, Group One Limited, KLANG:technologies et Solid State Logic, annonce l’acquisition des américains de Sound Devices LLC.

La transaction, qui a été conclue le 14 octobre 2021, étend encore l’offre de solutions professionnelles d’Audiotonix pour les environnements de production audio.
Depuis plus de 20 ans, Sound Devices créé des équipements audio de premier plan prisés par les professionnels du son.

Les enregistreurs audio multipistes, les mélangeurs de terrain, les liaisons numériques ont été utilisés sur les plateaux de tournage de films, d’émissions de télévision et de documentaires primés. Sound Devices conçoit, assemble et prend en charge ses produits dans son siège de Reedsburg, Wisconsin et ses bureaux de Madison, Wisconsin et Watford, Royaume-Uni.

La Scorpio, la très connue et tout autant appréciée mixette enregistreuse de très haut de gamme de Sound Devices.

James Gordon, PDG d’Audiotonix, commente : « L’ajout de Sound Devices et de leur fantastique équipe à notre ensemble de marques audio haut de gamme est une grande fierté pour toutes les personnes impliquées. Leur expertise et leur excellence technique sont connues de tous dans la production cinématographique, la diffusion et l’enregistrement professionnel.
Comme pour les acquisitions précédentes, nous cherchons toujours à accroître le partage des connaissances à l’échelle du groupe et, avec leurs solutions basées sur des FPGA et la technologie RF dont ils disposent, nous avons là une opportunité enviable. »


De gauche à droite : Jon Tatooles le désormais ex co-fondateur de Sound Devices, James Gordon PDG d’Audiotonix et enfin Matt Anderson co-fondateur, ingénieur en chef et PDG depuis 2013 de Sound Devices.

L’acquisition coïncide avec le départ de Jon Tatooles le co-fondateur de Sound Devices après 23 ans de présence. L’autre co-fondateur Matt Anderson, qui est ingénieur en chef de Sound Devices depuis sa création et PDG depuis 2013, continuera de remplir les deux rôles.

Matt Anderson déclare : « J’ai aimé apprendre à connaître James et l’équipe au cours des derniers mois. En termes de valeurs et de culture, Sound Devices s’intègre parfaitement au sein du groupe d’entreprises d’Audiotonix. D’une certaine manière, ce sera « comme d’habitude » chez Sound Devices, car nous continuerons à faire la même chose que nous faisons depuis 23 ans : nous concentrer intensément sur la fabrication des meilleurs produits sonores possibles.
Cependant, le groupe Audiotonix nous apporte plus de force en termes capitalistiques, de méthodes de fabrication, de connaissances en ingénierie, d’approvisionnement en composants et d’expertise en vente et en marketing. Je suis extrêmement enthousiaste à l’idée de cette nouvelle opportunité. »

Jon Tatooles termine : « Cela a été incroyable d’amener au cours de ces 23 années Sound Devices à devenir la société qu’elle est aujourd’hui. Je suis emballé par le prochain chapitre de l’entreprise et je la laisse entre de bonnes mains. Audiotonix est un grand groupe qui s’appuiera sur le succès que nous avons obtenu. Je ne crois pas qu’il y ait un meilleur partenaire. »

D’autres informations sur sur :

– Le site Sound Devices
– Le site Audiotonix

 

Chauvet France accueille David Launay

David Launay, concepteur lumière et formateur Wysiwyg, rejoint la filiale française de Chauvet Professional au poste de spécialiste produit.

Concepteur lumière de talent – Marcel et son Orchestre (2003), Ghinzu (2005) – David Launay a assuré aussi de nombreuses missions de pupitreur pour des directeurs photo sur de grands événements comme la cérémonie d’ouverture de Jeux Paralympiques, la Coupe du monde de handball et « Show Hello » en France et au Moyen Orient.

« Je connais David depuis 25 ans, déclare Martin Fournier, Directeur Commercial Europe de Chauvet. « Sa personnalité et son professionnalisme font de lui un atout précieux pour notre société. »

Pour Michael Brooksbank, Directeur Général de Chauvet Europe : « David apporte un mélange extraordinaire de talents et d’expériences à ce poste. L’association de ses compétences et celles de notre équipe de spécialistes produits nous place dans une position encore plus forte pour servir nos clients et répondre aux tendances du marché.

De son côté, Launay (qui a commencé sa carrière chez Audiolite en 1997), est ravi de se joindre à l’équipe Chauvet Professional. « Il ne semble y avoir aucune limite à ce que Chauvet peut accomplir en ce moment », a-t-il déclaré. « C’est une entreprise dynamique avec un avenir très prometteur et je suis très enthousiaste à l’idée de faire partie de l’équipe. »

 

Monumental Tour au Mont-Saint-Michel avec Robe le 19 septembre

Le Centre des monuments nationaux accueillera le DJ/producteur Michael Canitrot lors de l’enregistrement d’un show « son et lumière » inédit à l’abbaye du Mont-Saint-Michel, organisé dans le cadre des Journées européennes du patrimoine.

Michael Canitrot ©Dimworks

Ce show sera diffusé le 19 septembre prochain, en TV et sur les réseaux sociaux afin d’inviter chacun à fêter la richesse de notre patrimoine national.

Après un show au Château de Vincennes vu par près d’1 million d’utilisateurs sur les différentes plateformes, ou encore un sublime set au Phare des Baleines (île de Ré), le DJ/Producteur Michael Canitrot, initiateur du projet Monumental Tour, propose au public un nouveau rendez-vous exceptionnel au cœur de la merveille de l’occident, une expérience mixant musique électronique, patrimoine et mise en lumière.

Passionné d’histoire, d’architecture et ambassadeur de la culture électronique, Michael a souhaité mettre en lumière et en musique ces trésors d’architecture à travers un concept de tournée mixant musique électronique et patrimoine. Cette expérience qui se veut aussi musicale que visuelle invite tous les publics sous le thème « patrimoine pour tous » à découvrir nos monuments sous un angle nouveau, tout en les sensibilisant à la préservation de ces joyaux à travers un appel aux dons.


Monumental Tour au château de Vincenne ©Wosniak

Le show musical sera accompagné d’un mapping et d’un show lumière réalisé par le concepteur lumière Cédric Davignon de l’agence Electron Libre Design avec un kit de 110 projecteurs motorisés Robe Lighting dont les deux dernières grandes nouveautés que sont le profile FORTE et la barre de LEDs Tetra2.

L’équipement Son/Lumière est fourni par le prestataire AES Pau dirigé par Jean-Noël Cazalis. La logistique et l’héliportage nécessaire à l’acheminement du matériel jusqu’au sommet du Mont-Saint-Michel seront assurés par la société Contact STE, guidée par Philippe et Felix Legeard.

Mapping remarquable sur Le Phare des Baleines ©Wozniak

Un mapping projeté sur l’abbaye, et spécialement créé pour l’occasion, accompagnera également le show musical et lumière, en collaboration avec l’artiste Jérémie Bellot, fondateur du collectif d’architectes et designers AV-Extended.
À cette occasion une collaboration exceptionnelle entre le Monumental Tour et l’ESA, l’Agence spatiale européenne, permettra de réinterpréter et projeter des images et vidéos prises depuis l’espace afin de sublimer l’architecture millénaire de l’Abbaye du Mont-Saint-Michel.

Les artistes Michael Canitrot (musique) et Jérémie Bellot (vidéo) précisent : « Créer un lien entre la terre et l’espace, une rencontre entre les époques… est une expérience fascinante ! C’est comme un voyage spatiotemporel, un émerveillement visuel que nous souhaitons proposer. Le diffuser sur un lieu aussi mythique est palpitant. »

Après « Niteroi » et « Cycles », « Falling » sera le troisième titre de l’album Monumental dévoilé à l’occasion du set au Mont-Saint-Michel. La sortie de l’album est attendue en 2022. L’événement permettra ainsi à un large public de redécouvrir l’abbaye du Mont-Saint-Michel d’une façon inédite et spectaculaire mais aussi d’apprécier des talents artistiques émergents.
Michael accueillera à ses côtés, la chanteuse Coco (interprète du titre « Falling »), le couple de danseurs à l’univers hybride Louise Hadj et Ablaye Diop, et la jeune artiste DJ Ams, gagnante d’un grand concours national organisé avec RIFFX.FR.

AV-Extended (Scénographie et mapping)

AV-Extended est un collectif d’architectes et de designers qui réalisera l’ensemble de la scénographie du Monumental Tour incluant mapping, mise en lumière, œuvres numériques et créations visuelles inédites. Ils ont récemment travaillé avec le Château de Versailles ou encore signé le mapping de la Cathédrale de Strasbourg ou du Palais des Festivals à Cannes. + d’infos : www.av-extended.com


Information Pratiques

Monumental Tour – Abbaye du Mont-Saint-Michel – Dimanche 19 Sept. 2021 à 23h00

Pour suivre le live, connectez-vous sur www.facebook.com/robelighting.france

Deux prochaines dates sont annoncées d’ici la fin d’année :

– Château de Pierrefonds en octobre
– Cité de l’Automobile de Mulhouse en novembre


Plus d’infos sur le site Monumental Tour et sur le site Robe Lighting France

 

Newloc arrive à Lille

Sonnez hautbois résonnez musettes, grondez SVT, roulez Gretsch, Newloc ouvre officiellement le 10 septembre son agence lilloise, l’occasion parfaite pour interroger Cédric Duminy associé de Sounds Good, la Holding qui chapeaute Newloc, MF Audio et RégieTeK, mais aussi DG de Newloc. On veut tout savoir.

Cédric Duminy

SLU : Les histoires d’amour finissent mal, en général. Sauf chez vous. MF Audio, Newloc…

Cédric Duminy : On se connaissait depuis longtemps avec MF Audio et nous étions vraiment complémentaires. Ils avaient entre autres le bois canadien et nous les consoles. Comme en plus on s’appréciait beaucoup, lors d’une grosse soirée Algam en 2018, on a réfléchi à un rapprochement et cela s’est concrétisé par une fusion avec RégieTeK.

SLU : Et pour Newloc…

Cédric Duminy : Comme nous réalisons environ 99% de notre CA dans la musique qui est notre ADN, fournir du Backline ne fait que renforcer notre positionnement spectacle vivant et notre identité ! Un peu comme avec MF Audio, on se connaissait bien avec Jérôme et Dominique Châtelain qui ont fondé cette institution qu’est Newloc en 1995, et de la même manière nous avons continué leur aventure, les laissant prendre une retraite méritée.

Le Directeur Commercial de Newloc, Yann Pinart. Et la barbe ?!

Newloc disposait et dispose toujours d’une très belle équipe (de barbus NDR) d’exploitation, d’achat instruments, de chargés d’affaires, la transition s’est donc très bien passée. Début 2019 l’agence de Paris nous a rejoint dans nos locaux de Gonesse et en 2021 on ouvre celle de Lille.

SLU : On a regardé le site de Newloc, impressionnante la liste des batteries, entre autres …

Cédric Duminy : 350 kits, il y a de quoi faire, d’autant qu’on vient d’acheter pour 30 k€ de cymbales ! 712 claviers de tout type, 533 amplis guitare et basse, 568 éléments de percussions….
Newloc c’est le plus gros parc français et un des plus gros en Europe. Nous avons fourni 256 festivals en 2019.


Tama, Yamaha, Pearl, Sonor, DW…

On a un vrai savoir-faire, un super stock et des navettes tournent entre les agences pour compléter les demandes. Lorsque le Hellfest approche, 50 batteries partent à Nantes, quand ces sont les Eurockéennes, on fournit l’agence de Strasbourg, pour les Franco celle de Bordeaux est sollicitée et ainsi de suite. Si les musiciens français ont leurs instruments, les étrangers louent dans chaque pays, du coup c’est une sacrée logistique qui se met en place pour les accompagner.

Quelques amplis basse.

SLU : Pas de piano acoustique ?

Cédric Duminy : Non, c’est un autre métier qui nécessite un savoir-faire que l’on n’a pas et il y a déjà plein d’opérateurs très bien qui s’en chargent.

SLU : Comment ça se passe dans chaque agence.

Cédric Duminy : Il y a un responsable, un second et parfois une troisième personne et ensemble ils gèrent commercialement et techniquement leur parc. La connaissance des produits, l’entretien, la réparation, cela est permanent. Il n’y a pas de période creuse.

Seb Fleury, directeur technique.

Gilles Guiraud, directeur de l’agence de Toulouse et fin connaisseur de claviers.


Chaque instrument a son flight-case mais reste un appareil fragile qu’il faut connaître et toujours remettre en forme. Je pense à Gilles dans l’agence de Toulouse. Il te répare des B3 Hammond ou des Clavinet ; à Paris on a Seb qui est incollable sur les tubes d’amplis. Chacun a ses spécialités.

SLU : Qui va diriger l’agence ?

Cédric Duminy : Une belle surprise ! Durant une des réunions générales que nous avons organisées pour tenir éveillé l’esprit et le moral pendant le confinement, Francis Dupont, notre futur ex-directeur technique de RégieTeK a proposé sa candidature. On s’est réorganisé et c’est donc lui qui va diriger Lille, d’autant qu’il habite en Picardie à une heure du dépôt.

Avec la sauce samouraï ?

Francis Dupont, le nouveau visage de l’agence lilloise..

C’est important d’avoir une personne disponible, compétente et réactive dans chaque agence car c’est elle qui est au contact des clients. Le parc d’instruments va être constitué par la mutualisation de l’existant, l’achat de ce qui manque et on complètera en fonction des demandes et des besoins. On a beaucoup de fourgons dans les agences pour que rien ne manque nulle part (rires).

SLU : C’est beau un dépôt de Backline ?

Cédric Duminy : Ça ressemble à tous les dépôts, flight-cases, étuis, hard cases empilés sauf les batteries qui sont toutes apparentes pour des raisons de commodité puisqu’il faut, encore plus qu’avec d’autres instruments, les vérifier avant envoi et les accorder. C’est donc plutôt joli…et ça prend de la place !

Nombre de batteurs en ont rêvé, Newloc l’a fait.

SLU : Et après Lille ?

Cédric Duminy : Il nous manque encore des territoires. Newloc n’est pas encore assez largement implanté et comme nos rapporteurs d’affaires sont essentiellement les prestataires, il faut qu’on soit proche d’eux pour fluidifier nos rapports.
Qui plus est, quand un prestataire va chez Newloc, on peut aussi lui fournir un complément plateau comme de la HF, de la DI, du micro ou des ears en exploitant les navettes qui sillonnent la France. Bien entendu il ne s’agit pas d’implanter RégieTeK en région.

Il y aura du monde et sans doute un peu de musique…

SLU : Il va y avoir une inauguration…

Cédric Duminy : Bien sûr, les vendredi 10 et samedi 11 septembre à Seclin, on organise deux journées portes ouvertes où tous les acteurs locaux sont invités à venir nous rencontrer d’autant qu’il y aura aussi les équipes des autres agences qui ne se voient pas souvent. Entre Toulouse et Strasbourg, ça fait une trotte. (rires)

“2021, un petit pas pour le spectacle vivant, un grand pas pour Newloc ! “ L. Armstrong.


Le futur boss lillois Francis Dupont s’est confié sur son parcours et le pourquoi de cette attirance pour les instruments.

A la fin des années 80, je passe de la musique au son par le biais des enregistrements des démos de mon groupe, j’ai été pour cela formé « sur le tas » à Metz chez Régie Est puis chez Lagoona Metz par Jean Louis Querel et Didier Dal Fitto. Dix ans plus tard je commence les tournées en France et à l’étranger pour Patricia Kaas, Jean-Marie Bigard et Idir.

En 2004 je prends la tête de Lagoona Paris pendant 4 ans, puis je retourne sur la route toujours avec Idir et Bigard et commence à intervenir à l’INA sur le cursus « sonorisation de concert » puis à travailler en télé pour Silence.

Régis Casu, directeur de opérations de Regietek

Fin 2013 je rentre en formation de Directeur Technique au CFPTS ce qui me permet de valider l’ensemble des compétences acquises durant les 25 années précédentes. L’année d’après, à l’issue d’un festival, Régis Casu (Directeur des opérations de RégieTeK NDR) me propose de venir l’épauler. Une nouvelle aventure commence…

En septembre 2018, à la suite de la reprise de Newloc, tous les amplis, claviers, batteries et guitares qui arrivent dans nos nouveaux locaux de Gonesse, font remonter à la surface le musicien que je suis. Mon intérêt pour les instruments et pour la musique ne m’a jamais quitté. Aussi, quand il a été question de monter une agence de Newloc à Lille, je n’ai pas hésité une seconde, j’ai tout de suite postulé.

Pour contacter Newloc

 

Domino and Perseo IP65 jouent avec Coldplay

Le célèbre festival de Glastonbury, annulé pour la deuxième année consécutive, a été remplacé par “Live at Worthy Farm”, un festival virtuel de 5 heures, filmé pendant une semaine et diffusé dans le monde entier le samedi 22 mai 2021. Pour de nombreux artistes, c’était la première occasion de jouer en direct depuis un an et plus.

En tête d’affiche, Coldplay était éclairé par la conceptrice lumière Sooner Routhier de Sooner Rae Creative. Elle a utilisé 60 Perseo Profile et 36 Domino Ayrton, classés IP65 pour supporter les conditions météorologiques et fournis par Neg Earth. « J’avais besoin d’un profile grand format classé IP65 parce que le site, connu pour les intempéries, était complètement ouvert », dit-elle.
Le scénographe Misty Buckley et le directeur artistique Phil Harvey ont positionné une scène circulaire devant la fameuse “Pyramid Stage” entourée d’une mer de lumière qui représentait l’énergie du public manquant. Derrière eux, la structure à nu de la célèbre Pyramid Stage, formait le décor iconique, son aspect squelettique insufflant l’esprit Glastonbury.



« Nous étions dans une situation unique où la scène Pyramide sans sa toile de protection exigeait d’être éclairée comme on ne l’avait jamais fait auparavant », explique Sooner Routhier. « Nous avons profité de l’occasion unique d’y accrocher des lumières directement, en traçant le cadre avec des profiles Perseo du sol au sommet et sur l’extension, et en ajoutant une ligne de Domino au sol pour créer ce magnifique triangle de lumière. Les Perseo dessinaient la forme déterminante de la scène et nous avons utilisé les Dominos pour les coups de poing à travers le groupe et nous assurer qu’il y avait quelque chose dans le bas de l’image des caméras. »

« Il y avait énormément de belles photos d’hélicoptères et de drones pendant la diffusion montrant la pyramide, les Perseo et Domino soulignant la géométrie sacrée du design de Misty. J’éclaire toujours en pensant à la caméra et les projecteurs Ayrton avaient tous les gobos souhaitables, y compris des gobos de champ d’étoiles très spécifiques dont j’avais besoin pour créer de jolis gros looks de fleurs de lune. Ils étaient brillants et percutants avec de nombreuses possibilités de faisceaux. »

Sooner Routhier a été assistée par le concepteur lumière associé Steve Nolan. « Steve est un sauveur », déclare-t-elle. « Il est devenu évident très vite que nous aurions besoin d’aide en matière de logistique et de créativité en raison des défis liés aux sites, aux délais et à la différence de fuseau horaire entre moi et le Royaume-Uni. C’était incroyable d’avoir un collaborateur aussi gentil, créatif et réactif à bord ! »

« Malgré les difficultés de monter un spectacle depuis les deux côtes de l’Atlantique, cela n’aurait pas pu être une expérience plus agréable et plus collaborative », explique Nolan. « Nous avons découvert que nous avions développé les idées de Misty avec des solutions, des processus de réflexion et un choix de luminaires similaires.

La taille et le poids de Perseo sur la scène de la Pyramide, par exemple, avaient des avantages évidents lors du montage, et nous savions que leur accès serait difficile une fois accrochés. Nous avons donc choisi un produit que nous savions fiable. Ils sont très brillants, puissants et fantastiques une fois accrochés. Il a vraiment plu pendant toute la semaine et ils ont tous parfaitement fonctionné. Aucun d’eux n’a été remplacé. »

Live at Worthy Farm n’est pas le premier projet sur lequel Sooner Routhier implique des Ayrton, « J’ai utilisé beaucoup de leurs projecteurs à effets dans le passé, mais c’est la première fois qu’elle choisit les profiles Perseo et Domino.

« Ayrton fabrique des luminaires incroyables ; leurs profiles sont magnifiques », dit-elle. « Ils sont beaux et lumineux et ont une tonne de gobos et de fonctionnalités, mais c’est leur indice IP65 qui a été déterminant.»

« Nous avons réussi à tracer le squelette de la pyramide et à laisser les projecteurs complètement exposés aux intempéries, ce que nous n’aurions certainement pas pu faire si nous avions utilisé un autre projecteur sous un dôme de protection. » Sooner Routhier a également pu profiter de certains effets inhabituels offerts par la météo et les luminaires : « Pour la chanson Fix You, nous avions tous les Domino concentrés sur la scène avec un gobo et un ambré clair », explique-t-elle.

« Il pleuvait assez fort et il y avait beaucoup de gouttelettes sur l’objectif de la caméra. J’ai adoré l’aspect des faisceaux traversant le groupe et la pluie frappant l’objectif et déformant l’image – c’était un effet vraiment époustouflant. Nous avons également donné au groupe un ton vraiment chaud, en nuançant les niveaux pour les caméras. Nous avons ainsi obtenu une ambiance “lueur au coin du feu” qui convenait au décor extérieur de Glastonbury. »

« Les luminaires Ayrton étaient excellents et exactement ce dont j’avais besoin pour un festival en plein air », conclut Sooner Routhier. « Nous avons subi des pluies torrentielles pendant la majeure partie de la semaine précédant le tournage, mais aucun échec. Les Domino et les Perseo seront certainement spécifiés à l’avenir pour tous les spectacles en plein air. »

Plus d’informations sur le site Axente et sur le site Ayrton

 

Showlight 2022 reporté à 2023

Compte tenu de la situation actuelle de la COVID-19 dans le monde, c’est avec regret que Showlight a décidé de reporter davantage le populaire rendez-vous quadriennal de l’éclairage sous sa forme traditionnelle.

Le président de Showlight, John Allen, explique les raisons de cette décision :


Lettre du président

Le comité Showlight a examiné l’état actuel de notre industrie et les effets de la pandémie de la Covid sur l’emploi dans bon nombre de nos théâtres, centres de conférence, lieux de tournée et au sein de nos entreprises de fabrication et de service. Nous avons également examiné les difficultés et l’imprévisibilité des interdictions de voyager, de la mise en quarantaine et de l’effet du Brexit, et aucune de nos conclusions n’est encourageante.
En conséquence, nous avons décidé à contrecœur qu’un Showlight traditionnel en 2022 à Fontainebleau n’est pas viable sous quelque forme que ce soit, donc un nouveau report sera nécessaire, et nous reconsidérerons nos options pour Showlight 2023 au printemps prochain, qui idéalement devrait avoir lieu à Fontainebleau comme prévu.

Nos principales considérations au moment de prendre cette décision tournent autour d’un certain nombre de préoccupations majeures. Les délégués Showlight viennent de nombreuses branches de notre industrie et nous mesurons pleinement le fait que ceux qui sont indépendants ou qui font partie d’équipes dans des espaces de loisirs peuvent ne pas être en mesure d’y assister s’ils retrouvent enfin un emploi régulier après de longues périodes d’inactivité.

D’autres qui travaillent dans des studios et sur des plateaux de tournage ou dans l’entretien et la vente peuvent également ne pas se libérer si l’industrie commence à remontrer des signes croissance. Nos sponsors et exposants aussi, sur lesquels nous comptons pour un soutien financier, peuvent également vivre des moments difficiles et avoir besoin d’une période de renouveau avant de pouvoir à nouveau participer activement à un Showlight live.

En plus de tout cela, le comité Showlight, qui est principalement basé au Royaume-Uni, bien qu’il existe également des membres aux États-Unis, en France et en Allemagne, doit planifier tous les aspects de l’événement et des réunions sur place, et des visites dans la localité sont nécessaires.
On espère que les exigences de mise en quarantaine seront bientôt levées, mais les restrictions actuelles sur les voyages, les nouvelles exigences en matière de visa et la planification simple de la restauration et du côté social de Showlight avec les entreprises locales, qui connaissent également des problèmes de Covid, ajoutent aux difficultés d’organisation.

Showlight reviendra dans toute sa splendeur dès que possible, mais jusqu’à ce que la Covid puisse être contrôlée et que nous soyons de retour des temps meilleurs pour l’industrie de l’éclairage, nous devons attendre dans les coulisses.

John Allen Président


Contacts

Site web : www.showlight.org
Facebook : @showlightevent
Twitter : @Showlight2021
LinkedIn : @showlightevent

 

JBL lance le système de sonorisation portable PRX ONE

HARMAN dévoile son dernier ajout à la famille des systèmes portables JBL Professional, le système portable tout-en-un PRX ONE. PRX ONE répond aux besoins d’une large gamme d’applications portables ou fixes, en offrant une puissance et des performances inégalées dans un système élégant et compact.

L’arrangement des 12 transducteurs médium aigu de 2,5” permettant une dispersion horizontale de 130° et verticale de 30°. Ils prennent le relai à partir de 260 Hz.

Le système délivre un impressionnant SPL Max de 130 dB sur une large spectre et permet une couverture sonore cohérente sur une grande profondeur, grâce à la conception personnalisée de sa colonne avec 12 tweeters utilisant la technologie JBL AIM (Array Inumbration Mechanics), associée à un woofer à charge bass reflex de 12” et une amplification intégrée de 2000 W en crête.

Les artistes de tout niveau obtiendront rapidement un son de qualité, en utilisant la suite complète de traitements de qualité pro Lexicon et dbx disponibles dans PRX ONE et en les mémorisant grâce à 8 préréglages personnalisables.

Ces effets incluent la réverbération, l’égalisation 8 bandes, la compression, la limitation, le ducking, l’écho, un générateur de sub-harmoniques, un délai d’alignement et l’éliminateur de larsen AFS Pro du DriveRack de dbx. Le contrôle DSP sous 3 profils offre des expériences utilisateur basées sur leur niveau de connaissance.

Les créatifs travailleront plus rapidement et plus facilement avec le mélangeur numérique 7 canaux du PRX ONE conçu par Soundcraft. Son double mode d’édition permet de contrôler les fonctions de mixage générales ou les fonctions de chaque canal, le tout gérable via un écran LCD couleur intégré ou via la nouvelle application universelle JBL Pro Control.

L’écran LCD couleur du PRX ONE offre un accès complet à toutes les fonctions, et une sauvegarde enregistre les configurations sous forme d’instantanés pour un rappel facile. L’affichage LED Simple Success offre aux utilisateurs un moyen rapide et facile de vérifier les niveaux et les fonctions de canal comme le mute ou l’écrêtage.


« Que vous soyez auteur-compositeur-interprète, DJ, présentateur d’entreprise ou éducateur, avoir un bon son est essentiel », déclare Brandon Knudsen, chef de produit JBL, Loudspeaker Professional Solutions. « Ainsi, lorsque nous avons entrepris de concevoir un nouveau système colonne compact, les performances acoustiques figuraient en tête de notre liste. Mais en même temps, nous savons que chaque scénario est unique.

Les entrées et les diverses commandes de la console embarquée bien complétée par le DSP de bord.

Nous avons équipé le PRX ONE d’un ensemble de fonctionnalités incroyablement polyvalent qui, selon nous, plaira à un large éventail d’artistes : les chanteurs et musiciens apprécieront l’ensemble DSP et la diversité des entrées/sorties, tandis que les DJ adoreront la puissance du système avec les basses dont ils ont besoin.

De plus, les présentateurs et les éducateurs apprécieront le profil discret de l’enceinte et les préréglages du système, qui leur donneront instantanément le meilleur son. Tout le monde sera ravi de ne pas avoir à emmener de matériel supplémentaire et d’alléger ainsi ses déplacements, peu importe où il joue ».

Avec le PRX ONE, chaque siège ou endroit dans l’auditoire est le meilleur : 12 tweeters conçus sur mesure fonctionnent en combinaison avec l’A.I.M. de JBL, une conception de matriçage géométriquement optimisée pour fournir une couverture sonore contrôlée en profondeur et cohérente avec une réponse en fréquence uniforme.

Les transducteurs hautes fréquences conçus sur mesure comportent des pièces polaires recouvertes de cuivre réduisant l’inductance pour une réponse plus douce et plus précise ; les transducteurs présentent moins de compression en puissance, offrant des performances plus naturelles sans avoir besoin d’un lourd traitement DSP.

Le 12” capable de délivrer du 35 Hz à -10 dB et du 40 à -3 !

Les performances dans les hautes fréquences sont optimisées jusqu’à 500 Hz, permettant au woofer de fournir un son de basse plus naturel et précis. Le woofer du PRX ONE, optimisé acoustiquement, offre des performances supérieures jusqu’à 35 Hz sans avoir besoin de DSP.

La nouvelle application universelle JBL Pro Connect offre un contrôle pratique sur toutes les fonctionnalités du PRX ONE, du mixage aux fonctions DSP en passant par les fonctionnalités Bluetooth. Ajustez les niveaux de n’importe où dans l’auditoire, diffusez de la musique sur plusieurs systèmes, et plus encore…

L’application et le mélangeur sont toujours synchronisés, éliminant toute erreur de raccord entre les niveaux et les paramètres. Les utilisateurs peuvent accéder à des fonctionnalités propres à l’application, notamment le regroupement, le tap tempo et les sauvegardes instantanées et complètes des systèmes.

PRX ONE donne aux artistes la possibilité de développer leur système : la connectivité Bluetooth 5.0 permet de contrôler à distance jusqu’à 10 unités à l’aide de l’application JBL Pro Connect, et une sortie XLR Thru offre une véritable extension analogique avec la possibilité d’aligner plusieurs systèmes dans le temps, avec un délai d’alignement individuel allant jusqu’à 100 ms.

Un support et un adaptateur en option permettent de fixer la colonne sur un mur ou une poutre, indépendamment du caisson de basses, pour les installations permanentes.

Connectez des microphones, des instruments, des appareils mobiles et des systèmes sans fil grâce à la polyvalence des entrées/sorties du PRX ONE, qui comprend 4 prises combo XLR Neutrik de qualité professionnelle, 2 canaux d’alimentation fantôme dédiée, 1 entrée Hi-Z dédiée aux instruments et 2 ports USB 2.0, qui peuvent être utilisés pour alimenter des appareils externes et des systèmes sans fil AKG.

Chaque PRX ONE subit 100 heures de tests de résistance rigoureux pour s’assurer qu’il fonctionnera parfaitement dans des conditions réelles. Le système est intégré dans une coque durable suffisamment robuste pour les concerts les plus exigeants, mais suffisamment discrète pour s’intégrer à n’importe quel scénario de présentation.

PRX ONE est idéal pour les DJ, les musiciens, les lieux de divertissement et de culte, les animateurs sportifs ou culturels, les entreprises et les loueurs.
C’est la solution parfaite pour tous ceux qui exigent la meilleure puissance de la catégorie, les performances acoustiques, le contrôle créatif et la connectivité dans un système élégant et complet tout-en-un, parfait pour les applications fixes et portables.

D’autres informations sur le site Freevox et sur le site JBL Pro


 

Adam Hall Group célebre le redémarrage de l’industrie

La campagne #WeBelieveInLive devient l’événement « We Are Live » ! Le 30 juin, le groupe Adam Hall a marqué le redémarrage des évènements en présentiel et donc également la fin, chargée en émotion, d’un arrêt forcé pour l’ensemble de l’industrie de l’événementiel.
Des représentants de l’industrie du spectacle vivant se sont joints pour une soirée spéciale qui a montré comment les défis à venir peuvent être relevés avec une vigueur renouvelée.

Échange sur l’avenir de l’industrie événementielle

Depuis le printemps 2020, le groupe Adam Hall cherche des moyens de sortir de la crise avec une confiance à toute épreuve et a également recherché le dialogue avec les politiciens, sa propre communauté et ses partenaires commerciaux afin de soutenir de manière proactive l’industrie, forcée à l’immobilisme. Lors de l’événement «We Are Live», ce dialogue a finalement été transféré du virtuel au présentiel.

Avec 100 invités d’Allemagne et germanophones de l’étranger, le fabricant de technologie événementielle a donné l’exemple dans son Experience Center à Neu-Anspach : nous sommes là, plus que jamais. Dans le respect des exigences d’hygiène applicables, non seulement le redémarrage a été célébré, mais une discussion de haut niveau a également permis de savoir où se développe l’industrie événementielle de demain et quels obstacles doivent être surmontés.

« Le futur c’est maintenant! Nous avons eu un an et demi de congé forcé
et voulons enfin redémarrer – let’s get ready ! « 

Peggy Cornelßen, Communication marketing et coopération, Kliemannsland



Le panel #webelieveinlive : Des expériences individuelles pour des défis collectifs

« Ça va être stressant, mais génial ! » il n’y a pas de meilleure façon de décrire les perspectives de l’industrie que cette citation du PDG de Satisy & fy, Nico Ubenauf.

Pendant près d’une heure Alexander Pietschmann, PDG du groupe Adam Hall, Carsten Heling, porte-parole de la LANXESS Arena et le modérateur Felix Uhlig ont discuté autour du thème #webelieveinlive avec Timo Feuerbach, directeur général de l’E.V.V.C. & Représentant de “l’Event Management Forum”, Julian Reinenger, organisateur de BonnLive et les invités présents dans l’auditorium de l’Experience Center, et sont arrivés à la même conclusion : l’esprit d’optimisme est immuable, mais le défi à venir doit être traité de manière responsable.

Côté politique, outre l’extension des aides économiques, l’industrie prône désormais avant tout l’élargissement du fonds de l’échec culturel aux événements B2B et aux exigences nationales pour une ouverture de perspective. Avec le redémarrage culturel, les problèmes d’arriérés d’événements et de pénurie de personnel sont déjà apparents, ce qui devait inévitablement survenir après plus d’un an d’arrêt des événements et d’interdiction professionnelle.
La conclusion des interlocuteurs sur scène et dans le public est claire : La raréfaction des ressources doit désormais aussi être identifiée comme une opportunité de structurer les conditions de travail de manière plus appréciative, d’ajuster les calculs et d’être plus pérennes.

« J’espère qu’après la crise, nous nous sommes tous rapprochés. Des salles aux organisateurs, artistes, prestataires techniques et fabricants. Le redémarrage ne réussira qu’ensemble. »

Carsten Heling, responsable des relations presse et publiques, LANXESS Arena



L’industrie attend avec impatience des temps optimistes avec de nouvelles impulsions

Cette euphorie a couru comme un fil rouge toute la soirée. On pouvait déjà le voir sur d’innombrables visages à l’arrivée des invités : l’attente de se retrouver enfin, de rencontrer d’anciens et de nouveaux collègues, partenaires commerciaux et amis de l’industrie sur place et d’échanger des idées.

« En 2020, nous avons commencé comme un TGV à 300 km / h, puis le frein d’urgence a été tiré sans avertissement », a déclaré Markus Jahnel, COO d’Adam Hall dans son discours sur les débuts de la pandémie mondiale de Covid. Avec l’événement « We Are Live », le groupe Adam Hall accélère à nouveau.

Suite à l’entretien, le fabricant de technologie événementielle a montré qu’il était tout sauf inactif pendant les longues phases du confinement. Dans un spectacle de lumière impressionnant, entre autres, les nouveaux projecteurs Cameo de la série OPUS ont pu montrer comment la créativité peut être utilisée pour créer des moments magiques qui nous ont tous tant manqués.



La première apparition de Gentleman en un an et demi en tant que symbole de toute une industrie

Le point culminant de la soirée a cependant suivi : une apparition exclusive au début de sa tournée de festivals par la star mondiale du reggae Gentleman avec son groupe, qui a rappelé à tous les invités ce qui manquait au cours des longs mois passés : la musique, le public et les émotions. L’industrie de l’événementiel a montré ce soir-là qu’elle n’a pas peur des changements et attend avec impatience le redémarrage de l’activité : WE ARE LIVE !

“Sans divertissement et sans culture, l’humanité n’est plus ce qu’elle est.
Il y aura toujours de la place pour ça.“

Gentleman, star mondiale du reggae



Plus d’informations sur :

event.tech
adamhall.com
cameolight.com
ld-systems.com
gravitystands.com
palmer-germany.com
defender-protects.com

 

Robe scintille dans la lumière de l’Eurovision

Glamour, paillettes, disco avec un zeste de rock ‘n’ roll, signaient le retour du concours Eurovision de la chanson 2021 (ESC) cette année à l’Ahoy Arena de Rotterdam. L’ESC est toujours le théâtre d’une production fantastique débordant de créativité visuelle, d’excellence technique et de talent musical !

© Ralph Larmann

Le concepteur lumière Henk-Jan van Beek de Light-H-Art dirigeait le département éclairage en étroite collaboration avec les designers associés Bas de Vries et Martin Beekhuizen.
En plus de créer un style d’éclairage général pour le spectacle, ils ont assuré la liaison avec les délégations des différents pays en compétition — beaucoup d’entre eux ayant leur propre directeur artistique et concepteur lumière – pour créer le design lumière des 39 performances individuelles.
Henk-Jan a spécifié 740 projecteurs motorisés Robe pour l’événement, ce qui représentait plus d’un tiers des 1 782 projecteurs actifs, tous fournis par Ampco Flashlight qui assurait également les besoins en audio et rigging du Show.

© Ralph Larmann

396 Spiider, 220 LEDBeam150, 92 BMFL WashBeam, 25 Tetra2 et 12 BMFL Spot contrôlés chacun par un système de poursuite RoboSpot servait l’étonnante scénographie moderniste de Florien Wieder dont l’écran led et le sol vidéo avaient servi de point de départ à Henk-Jan pour le développement de l’éclairage.

Henk-Jan et Florian ont convenu dès le début du processus de conception et de planification, que « l’intégrité structurelle » de la scène devrait être reflétée et renforcée par l’éclairage à chaque étape, avec des lignes puissantes, épurées.

© Ralph Larmann

Des éléments automatisés tels que les portes tournantes, les pods de wash, les bras suspendus et plusieurs autres pièces mobiles ont contribué à créer pléthore de styles architecturaux différents au-dessus et autour de la grande scène allant de l’intime au grandiose.
Au moment du choix de son kit lumière, Henk-Jan savait qu’il devait prévoir suffisamment d’options pour satisfaire les demandes des directeurs artistiques et concepteurs lumière de chaque délégation et créer un look distinct pour chacun des 39 pays concurrents lors des deux demi-finales et de la grande finale.

Spiider LED wash beams

Les 396 wash à led Spiider ont été répartis sur 44 pods accrochés au plafond de l’Ahoy Arena, à raison de 9 Spiiders par pod déployés dans tout le site pour disposer d’immenses sources wash dans toute la salle. Quatorze de ces pods bénéficiaient d’une accroche mobile au-dessus de la scène principale

Les 220 LEDBeam150 ont été utilisés autour des écrans des scènes, principale et B, et les 25 Tetra2 ont été intégrées au plateau, juste devant l’écran vidéo de la scène principale et utilisés pour des effets ultramodernes qui ont eu fière allure sur les plans larges.

LEDBeam 15O

Robe Tetra2

Après de longues délibérations, une capacité limitée et un public extrêmement enthousiaste de 3 500 personnes testées, socialement distanciées, ont été autorisés à assister aux trois événements et ils ont fait autant de bruit que 100 000 dans un stade, portant l’excitation au maximum.

Le public occupait des sièges des gradins latéraux, tandis que la “Green Room” – qui est souvent à l’écart – avait été déplacée au centre de l’Arena. Tous les artistes et délégations constituaient donc également un public ce qui était pratique et visuellement intéressant.

© Ralph Larmann

Les 92 BMFL WashBeam ainsi que les BMFL FollowSpot (Long Throw) ont été utilisés pour éclairer cette vaste zone, face public. Tous les gros plans des artistes, réalisés pendant l’annonce des scores étaient ainsi correctement éclairés pour les caméras.

RoboSpot

Quatorze RoboSpot faisaient partie de la conception globale du système de poursuites. Douze – un mélange de BMFL WashBeam et de BMFL FollowSpot fonctionnaient avec des MotionCam et deux BMFL FollowSpot, étaient utilisés à la face de la scène.

Les RoboSpot ont été choisis pour leur précision, et les appareils BMFL WashBeam et BMFL FollowSpot pour leur intensité.
Le technicien d’Ampco Flashlight responsable des systèmes de poursuite (un système Follow-Me a également été utilisé lors de l’événement) était Dennis Berkhout.

Tout l’éclairage du spectacle était contrôlé par 10 consoles grandMA3 via Art-Net, sur un réseau totalement redondant prenant en compte les données DMX-RDM et les 26 caméras.


© Ralph Larmann

Si on ajoute aux 39 prestations des pays concurrents, les shows d’ouverture et de clôture du concours, les interventions des présentateurs et les intermèdes, ce sont au total 55 environnements uniques, dynamiques et appropriés qui ont été créés par tous les services chargés du visuel, contribuant à garder les téléspectateurs et les fans de l’ESC devant leur écran tout au long de l’émission.

© Ralph Larmann

« Nous avons passé un moment merveilleux et avons profité d’une synergie incroyable entre les différents départements comme le plateau, la vidéo, l’équipe technique et l’équipe de production », a déclaré Henk-Jan.

« Ce fut un travail intense avec les différentes délégations, mais un grand exploit de contrôle grâce à la liaison éclairage que nous avions mise en place ! Il a fallu BEAUCOUP d’organisation ! Notre propre équipe (d’éclairage) était également fantastique, bien sûr, et nous avons apprécié une excellente atmosphère de travail ensemble ! »

D’autres informations sur le site Robe

 

Ateliers Chamsys et Luminex chez VS les 26 & 27 mai

L’intégrateur installateur VS Scène et Audiovisuel situé près de Lille ouvrira ses portes fin mai pour deux journées de présentation/démonstration des gammes Chamsys et Luminex en partenariat avec Sonoss.

De cette terrible et longue période de pandémie, on retiendra au moins un point positif. De nombreux techniciens ont su profiter de leur temps libre et des mesures gouvernementales pour se former. Parmi les plus dispensées, les formations réseau et formations console, ont permis une mise à jour des connaissances qui conduiront à des installations fixes ou éphémères en réseau plus efficaces et sécurisées et au final plus nombreuses.


Eric Woittequand

Eric Woittequand, gérant de la société VS Scène et Audiovisuel, de par son activité d’installateur, est aux premières loges pour témoigner de la demande croissante des installations réseau en fixe et de la curiosité pour les gammes Luminex.
Il a aussi su apprécier l’évolution de la gamme de pupitres lumière Chamsys qui représentent une alternative à d’autres produits établis, en termes de rapport qualité/prix et de polyvalence.

VS a eu cette démarche en partenariat avec Sonoss d’organiser ces journées portes ouvertes dans ses locaux de Neuville-en-Ferrain pour satisfaire la curiosité des responsables techniques des lieux de culture et de congrès de la région Hauts-de-France et celle des techniciens indépendants pour les gammes Luminex et Chamsys qui seront présentées en configuration réelle.

Pour Luminex, seront mis en avant les splitters DMX et nodes Ethernet, ainsi que les switches utilisables pour le transport des signaux lumière, audio et vidéo avec leurs possibilités d’intervention et de programmation.

Gigacore 16XT Luminex, le switch Ethernet polyvalent qui concilie l’audio, la lumière et la vidéo.

La gamme LumiNode de convertisseurs Ethernet/DMX-RDM parés pour l’avenir.


Les consoles Chamsys, dont les dernières versions de la série MQ, seront connectées à des projecteurs en configuration réelle également.

MQ70, une des nouvelles consoles Chamsys. Facilement transportable, elle gère 24 univers DMX, intègre son propre réseau Wi-Fi et un onduleur qui pallie les coupures secteur de courte durée.

Une vidéo de 10 minutes par marque sera diffusée sur grand écran en alternance toutes les heures, de 10 h 00 à 17 h 00 h en prélude à des démonstrations individuelles personnalisées assurées par 3 personnes : Bruno Brizulier de VS, Hugo Knaff et Alex Piat de Sonoss.

VS Scène et Audiovisuel depuis maintenant 4 ans assure des installations scéniques de qualité en son, lumière vidéo, structure de théâtres, opéras, salles de spectacle, salles de conférences, studios et musées… avec une petite équipe pointue de 6 personnes dont les deux principaux animateurs Eric Woittequand et Bruno Brizulier affichent 40 d’expérience en prestation de services et intégrations.


JPO VS Scène et Audiovisuel

– Les 26 et 27 mai 2021 – De 10 heures à 17 heures non-stop

– 15 rue du Vertuquet – 59 960 Neuville-en-Ferrain (Autoroute A22, sortie 18)

[email protected] – Tel : 03 20 87 92 28

– Site : www.vs-scene.com

 

Matrices DSP ZONE X LD Systems disponibles maintenant

La série ZONE X de LD Systems présentée pour la première fois en 2020, comporte 2 matrices analogique et hybride Dante pour une utilisation en intégration.
Les processeurs 19ʺ s’appuient sur une architecture hybride et permettent aux utilisateurs de charger des modèles DSP pour adapter la matrice aux exigences d’installation sans reconfiguration ni modification du câblage.

Dotés de douze entrées et huit sorties analogiques, ces modèles conviennent à une multitude d’applications audio et de sonorisation, de la simple commutation de micros et de groupes de haut-parleurs aux installations multizones complexes avec traitement DSP moderne et routage programmé dans les écoles, les hôtels et bien plus encore.
Outre le modèle ZONE X 1208 avec entrées et sorties analogiques et interface de contrôle Ethernet, le ZONE X 1208 D offre également 64 x 64 canaux Dante pour une intégration audio-over-IP réussie.

Les processeurs matriciels ZONE X 1208 et ZONE X 1208 D à architecture hybride DSP offrent aux intégrateurs et utilisateurs un large éventail d’options de commande à distance et permettent de charger des modèles DSP pour répondre à des besoins d’installation variables.
La sélection et l’utilisation de ces modèles s’effectuent via le logiciel universel Xilica Designer Control. En combinaison avec le programmateur d’événements intégré, il est possible de créer des flux de travail en fonction du calendrier qui permettent de changer automatiquement les préréglages.

La face avant de la 1208 D.

La 1208 en version Dante avec de droite à gauche les entrées analogiques, les sorties, les GPI/GPO et la carte Dante.

En tant que matrices de signaux flexibles, le ZONE X 1208 et le ZONE X 1208 D disposent chacune de douze entrées micro/ligne symétriques avec préamplificateurs de microphone de haute qualité, y compris une alimentation fantôme de 48 V par canal, huit sorties ligne symétriques et 8 ports logiques GPI et 8 ports GPO. L’interface Ethernet intégrée permet de se connecter au logiciel Xilica Designer.

De plus, la série ZONE X dispose d’un bus à distance permettant une intégration harmonieuse des commandes murales et des micros de conférence LD Systems. Des applications de commande à distance dédiées pour iOS et Android sont également disponibles pour l’adaptation de l’interface utilisateur du logiciel.

Les processeurs matriciels hybrides DSP ZONE X 1208 et ZONE X 1208 D sont disponibles dès maintenant.

Plus d’informations sur Série ZONE X de LD Systems et sur Adam Hall Group

 

Christophe Palluat rejoint Arbane Groupe

Arbane Groupe renforce son organisation commerciale avec l’embauche de Christophe Palluat en tant que directeur commercial France. Il a pour mission d’initier la nouvelle dynamique commerciale du groupe et soutenir les équipes de vente de ses marques APG, Active Audio et ACTIVOX.

Christophe Palluat

Fort d’une expérience de plus de 25 ans dans l’audio professionnel, Christophe apporte une expertise solide dans les relations avec les intégrateurs et utilisateurs.
« J’ai occupé plusieurs postes dans le domaine de l’audio professionnel avant de créer en 2009 la société de distribution Perfect Sound », explique-t-il. « À l’époque, la distribution commerciale d’Active Audio en France nous a été confiée en exclusivité, ce qui m’a permis de connaitre parfaitement les produits ».

« Pendant ces 11 années passées chez Perfect Sound, j’ai appris à connaître et à respecter les marques APG et Active Audio au-delà de leur renommée », commente-t-il. « Le partenariat stratégique entre APG et Active Audio en 2016 s’est imposé comme une évidence pour moi, je savais qu’il ouvrait la voie à un bel avenir pour les deux marques.

Les gammes de produits d’APG sont excellentes et Active Audio de son coté fabrique la plus large gamme d’enceintes colonnes au monde. La combinaison de ces deux marques offre de belles opportunités sur les marchés de l’installation pour les intégrateurs AV. »
A court terme, l’objectif de Christophe sera de présenter les gammes et services complémentaires d’Arbane Groupe aux intégrateurs dans toute la France et de renforcer la réputation des marques.

« APG bénéficie d’une réputation fantastique auprès des techniciens du théâtre et des arts. Notre objectif est de sensibiliser le marché au fait que les produits ne sont pas réservés aux experts du son. Les produits sont en fait très accessibles, ils ont été conçus pour être faciles à utiliser et offrir des performances exceptionnelles », explique-t-il.

Lors de sa prise de fonctions fin 2020, Christophe a pu constater le bon développement d’Arbane Groupe et a salué la stratégie visant à combiner les marques APG et Active Audio au sein d’Arbane Groupe.
« En créant Arbane Groupe, les deux marques ont compris les synergies qui pouvaient être réalisées, pour permettre aux clients d’accéder à des gammes complètes d’enceintes de haute qualité et bénéficier d’une équipe de vente au haut niveau d’expertise », déclare-t-il.

Selon lui, les produits et les projets à venir sont nombreux et passionnants : « Il y a encore beaucoup à faire pour développer la force de vente, avec de nouveaux produits annoncés pour cette année. L’entreprise jouit d’une belle histoire, d’un grand savoir-faire, de la technicité et surtout d’une vraie proximité avec ses partenaires et ses clients. C’est très stimulant d’en faire partie » conclut-il.

Régis Cazin, PDG d’Arbane Groupe, commente sur cette embauche : « Nous sommes très heureux d’accueillir Christophe parmi nous après avoir beaucoup travaillé avec lui par le passé. Son expertise et son approche de la vente seront un grand atout pour nous, comme elles l’étaient alors, pour renforcer notre réseau à travers la France. »

D’autres informations sur le site Arbane Groupe

 

Lighting Days Algam Entreprises – 18 et 19 mars 2021

Martin attend un nouvel événement le 17 mars. Un très beau jouet pour illuminer vos prestations. Hélas peu d’infos filtrent, même sous la torture, sinon que c’est une lyre spot de belle puissance à couteaux motorisés comme le montre ce teaser vidéo.


Algam attendra 24 heures avant de la présenter lors de ses Lighting Days les 18 et 19 mars. Distanciation sociale oblige, ils prendront la forme d’ateliers en ligne soit 4 rendez-vous d’information et de formation sur deux jours.

Au programme

– Le 18 mars à 11 heures : présentation en exclusivité du nouveau produit. Durée 30 minutes, avec Didier Perez (Directeur Algam Entreprises), Antoine Toublanc (Directeur des achats) et Joël Azilinon (Directeur technique lumière).

– Le 18 mars à 14 heures : Retour d’expérience de Samuel Bovet, concepteur lumière scénique, dernièrement pour Ahmed Sylla. Durée 45 minutes, avec Yohan Ory (Ingénieur d’applications) et Samuel Bovet.

– Le 19 mars à 11 heures : Initiation au système de contrôle vidéo P3. Durée 45 minutes avec Joël Azilinon (Directeur technique lumière) et Yohan Ory (Ingénieur d’applications).

– Le 19 mars à 14 heures : Mise en œuvre d’un projet d‘éclairage architectural. Durée 45 minutes avec Patrice Esmelin (Directeur du développement lumière) et François Guillet, (Directeur-fondateur de Lumières Utiles).

Les inscriptions (gratuites) sont ouvertes sur le site Algam Entreprises