A PL+S 2019 RCF fête ses 70 ans avec une foule de nouveautés et les écoutes des systèmes

Pour cette Ă©dition de PL+S, RCF, qui fĂŞte ses 70 ans (crĂ©ation en 1949), a comme Ă  l’accoutumĂ©e prĂ©sentĂ© de nombreuses nouveautĂ©s :

une nouvelle version plus musclĂ©e du line array grand format HDL 50-A, le HDL 50-A 4K (pour 4 kW RMS d’amplification Ă  bord), le petit format HDL 26-A, amĂ©lioration du HDL 6-A (mĂŞme encombrement).
Nous avons aussi vu de nouveaux moniteurs de proximité Ayra, les Ayra Pro, une console de mixage numérique 20 canaux déclinée en version rack avec ou sans interface Dante (M 20 X, M 20 R, M 20XD et M 20 RD) et toute une série de produits dédiés installation, RCF Business Music Solutions.

Commençons notre pĂ©riple parmi les nouveautĂ©s avec les systèmes line array HDL 50-A 4K et HDL 26-A ; les impressions d’Ă©coute de Ludo sur ces systèmes sont en fin de texte.

Le HDL 50-A 4K est une Ă©volution du HDL 50-A introduit en 2015 qui conserve les mĂŞmes transducteurs en 3 voies (2×12’’, 4×6,5’’, et 2 compressions gorge 2’’) dans la mĂŞme Ă©bĂ©nisterie mixte polypropylène et multipli de bouleau, mais embarque une autre amplification classe D (et alimentation) qui passe de 4,4 kW crĂŞte Ă  8 kW crĂŞte (4 kW RMS) grâce Ă  l’adoption de modules Pascal Audio avec 2000 W RMS pour les deux 12”, 1000 W pour les quatre 6,5” et 1000 W dĂ©volus aux deux moteurs 3” Ă  gorge 2”.

Le HDL 50-A (et 4K, identique) ouvert, grille ôtée.

Cela modifie la masse d’une boĂ®te qui augmente de 8 kg Ă  56 kg mais Ă©galement le paramĂ©trage DSP, car les frĂ©quences de raccordement changent de mĂŞme que les rĂ©glages de protection. Bien sĂ»r le système accueille la nouvelle version de RDNet, RDNet 3.1, pour le contrĂ´le en rĂ©seau avec de nouvelles fonctionnalitĂ©s. Le SPL max avec le doublement de la puissance s’accroĂ®t de 3 dB Ă  143 dB (au lieu de 140).

Lucio Boiardi-Serri à côté de la version 4K du HDL 50-A.

Comme nous l’a expliquĂ© Lucio Boiardi-Serri, l’Audio Specialist Audio Pro, cette enceinte dispose dĂ©sormais du gros « moteur » qui lui manquait et les acquĂ©reurs de la première version pourront changer l’Ă©lectronique pour bĂ©nĂ©ficier du nouveau rendu. RCF Ă©tudie une solution abordable pour cet Ă©change.
Impossible en revanche de mĂ©langer au sein d’une mĂŞme ligne les deux modèles 50-A et 50-A 4K pourtant identiques en termes de HP et d’Ă©bĂ©nisterie puisque les frĂ©quences de coupure ont lĂ©gèrement changĂ© de mĂŞme que le calage des limiteurs.

Ligne de 4 HDL 26-A sur le stand

Le HDL 26-A est un petit line array deux voies dotĂ© de deux HP 6’’ NĂ©odyme en symĂ©trie coplanaire et en charge hybride (passe-bande acoustique) raccordĂ©s avec un moteur (NĂ©odyme) Ă  diaphragme Titane et gorge 1,4’’ (bobine 3’’) mĂ»s par un module d’amplification classe D de 2000 W. La compression est montĂ©e sur un guide 4 Path.

Pour sa taille (mĂŞme empreinte qu’un HDL 6-A) et sa masse (13,5 kg), il est capable de descendre assez bas (55 Hz), avec un raccord entre voies Ă  750 Hz, et peut dĂ©livrer un SPL max de 133 dB avec une ouverture de 100° (H) x 10° (V).
Il est tout de même recommandé de lui adjoindre en accroche son extension de grave complémentaire HDL 35-AS (15’’) dans les applications de touring faible jauge.

Grille ôtée, on voit bien la structure adoptée.

Face arrière HDL 26-A


La plateforme DSP intègre le filtrage FIRPHASE de RCF et le contrĂ´le s’opère via RDNet. Bonne nouvelle, le système HDL 26-A est d’ores et dĂ©jĂ  disponible commercialement.

Les moniteurs Ayra Pro

Comme pour la sĂ©rie Ayra, que la sĂ©rie Ayra Pro est amenĂ©e Ă  remplacer, on dĂ©nombre trois modèles deux voies en 5 (Pro5), 6 (Pro6) et 8’’ (Pro8) accompagnĂ©s d’un sub en 10’’ (Pro10Sub), tous amplifiĂ©s en classe D avec une plateforme DSP supportant l’algorithme FIRPHASE garantissant l’alignement temporel sur toute l’Ă©tendue spectrale.

Toute la gamme Ayra Pro avec le sub Ă  droite et le contrĂ´leur MC-1 Ă  gauche

Les amplis classe D embarquĂ©s dĂ©livrent respectivement 100, 120, 140 W et 300 W pour le sub. EquipĂ© d’un tweeter Ă  dĂ´me 1’’ montĂ© sur guide Ă  directivitĂ© constante, ces moniteurs de proximitĂ© conviennent tout aussi bien Ă  une utilisation professionnelle de monitoring stĂ©rĂ©o ou multicanaux qu’aux systèmes AV haut de gamme ou encore en haute fidĂ©litĂ©.
RCF propose également un contrôleur passif baptisé MC-1 pour gérer deux couples de moniteurs stéréo avec Mute, atténuateur 20 dB et contrôle de volume.

RCF Business Music Solutions

Cette nouvelle série de produits « commercial audio » comprend des enceintes murales (WMR, Wall monitors) et des haut-parleurs plafonniers (CMR, Ceiling Monitors) en 4, 5 et 6 » avec tweeter à dôme 1 » en ébénisterie composite ainsi que des amplificateurs avec ou sans mixers numériques, DMA et DPA, une télécommande (RC 401) et même une console de paging, BM404.

La gamme Business Music Solutions.

Les deux modèles de mixers-amplificateurs, DMA 82 (2 x 80W) et DMA 162 (2 x 160W), intègrent une plate-forme DSP permettant de charger les prĂ©-rĂ©glages des enceintes. Les entrĂ©es (deux entrĂ©es ligne stĂ©rĂ©o sur RCA, une entrĂ©e Mic / Ligne symĂ©trique et une entrĂ©e de paging) disposent d’une sĂ©lection de gain (micro / ligne), d’un Ă©galiseur graphique 3 bandes, d’un filtre passe-haut et d’un compresseur.

Sur les sorties, les rĂ©glages concernent le gain (mono / stĂ©rĂ©o), le filtrage passe-haut Ă  rĂ©glage fin et un « Bass Enhancer » (utilisant un nouvel algorithme propriĂ©taire RCF). Chaque prĂ©-rĂ©glage HP comprend des filtres FIR, 5 Ă©galiseurs paramĂ©triques et un Hi-Shelf. La configuration s’effectue via le panneau avant avec un affichage OLED ou via RDNet, Ă  l’aide d’une carte optionnelle.
Une sortie de ligne est Ă©galement disponible pour attaquer un subwoofer actif et une commande de mise en sourdine Ă  distance permet de connecter le pĂ©riphĂ©rique aux systèmes d’alarme vocale. Enfin, le DMA peut distribuer quatre canaux audio Ă  des unitĂ©s d’amplification DPA satellites sur un seul bus en câble CAT5.

Face arrière du DMA 162 en version RDNet.

Avec leur traitement de signal intĂ©grĂ©, les amplificateurs DPA 162 (2×160 W) augmentent la puissance installĂ©e dans une architecture multi-pièces Ă  partir du signal audio traitĂ© sur le bus Ă  quatre canaux (avec Ă©galement une entrĂ©e stĂ©rĂ©o locale). La tĂ©lĂ©commande RC 401 et la console de tĂ©lĂ©-appel BM 404 peuvent ĂŞtre utilisĂ©es avec les unitĂ©s DMA.

Les consoles numériques M 20X

Avec la console numérique M20 X qui se décline en version rack sans faders M20 R et avec la connectivité Dante, M20 XD et M20 RD, RCF introduit sa première console à faders motorisés. Cette série M 20 offre 20 canaux d’entrée avec 16 pré-amplis micro de qualité, huit entrées sur XLR et huit entrées sur Combo, deux entrées TRS et une entrée stéréo sur mini-jack.

La console M20 X, surface de contrĂ´le.

Les dix 10 canaux de sortie sont rĂ©partis sur huit XLR et deux jacks TRS avec deux XLR pour le master G/D. Toutes les sorties sont routables. En outre le panneau arrière accueille une sortie stĂ©rĂ©o AES-EBU, une interface audio USB 24×24 et un port LAN permettant de connecter un point d’accès externe pour une commande Ă  distance sans fil.

L’Ă©cran tactile capacitif 5’’ complĂ©tĂ© de cinq encodeurs, permet de contrĂ´ler toutes les fonctionnalitĂ©s du mĂ©langeur. Quatre boutons de fonction rappellent les pages principales de l’écran et huit touches utilisateur programmables sont Ă©galement disponibles. Les faders motorisĂ©s sont au nombre de 11, dont 10 pour les E/S et un pour le mixage principal. Ils sont assignables sur quatre couches (entrĂ©es 1-10, entrĂ©es 11-20, quatre retours FX et six custom faders, la quatrième Ă©tant dĂ©diĂ©e aux 10 sorties de mix).

M20 R, version rack avec en bas la connectique de face arrière

Tous les canaux comprennent un filtre passe-haut, un égaliseur paramétrique 4 bandes, un compresseur (canaux 1 à 16) et gate, ainsi que quatre moteurs Z.CORE FX internes de qualité studio. Les effets incluent deux reverb, Delay et Modulation (échangeable pour un délai supplémentaire). Enfin, une sortie casque et une fonction RTA (Real Time Analyzer) peuvent être affectées à n’importe quel canal.

Trois options sont proposĂ©es pour l’enregistrement et la lecture multipistes en temps rĂ©el : 20 pistes sur carte SD, une interface USB 2.0 Ă  24 x 24 canaux et l’enregistrement/lecture stĂ©rĂ©o sur clĂ© USB. L’un des deux ports USB situĂ©s sur la surface permet la connexion de contrĂ´leurs USB / MIDI ou de pĂ©riphĂ©riques USB 5 V, le second permettant Ă  un dongle WiFi de connecter un pĂ©riphĂ©rique tiers, tel qu’une tablette.

L’Ă©coute des HDL 26-A et HDL 50-A 4K

RCF nous a gâtĂ©s pour l’Ă©dition 2019 du PL+S avec deux systèmes proposĂ©s Ă  l’Ă©coute en plein air, le petit HDL 26-A et le tout nouveau HDL 50-A 4K complĂ©tĂ©s par un mĂŞme ensemble de 9 subs 9006-AS en montage end fire. Nos impressions.

Remettons d’abord et comme chaque annĂ©e les choses dans leur contexte. Ces Ă©coutes ont lieu dans un espace assez limitĂ©, rĂ©duit par rapport aux annĂ©es passĂ©es et Ă  des distances que tout système mĂŞme non line-array peut atteindre. Le niveau max Ă©tant de 95dBA, les petits systèmes sont clairement avantagĂ©s puisque chaque marque charge en subs.
Les sources diffusĂ©es sont toutes issues d’enregistrements studio voire de simples CD dont la mixage et la masterisation, voire la remasterisation permettent, annĂ©e après annĂ©e, une course au SPL, en gavant consciencieusement le Leq autorisĂ© avec une prĂ©accentuation dĂ©raisonnable des extrĂŞmes. Pour nous rĂ©sumer et de l’aveu mĂŞme de nombre de techniciens assurant ces dĂ©mos, il faut les prendre juste comme un aperçu de ce que sait faire le produit.

RCF a cette annĂ©e encore partagĂ© son podium mobile avec les cousins dB Technologies mais aussi les nouveaux cousins d’outre Atlantique EAW, et a accrochĂ© deux rĂ©fĂ©rences de sa gamme d’enceintes en composite HDL, les 26-A et les 50-A.

Quelques produits de la grande famille de RCF Group. Ne manque qu’un micro de DPA ! De gauche Ă  droite les HDL 26-A, les 50-A 4K, les dB Technologies VIO L212 et enfin le système Anya de EAW.

La collaboration avec Leo Moracchioli musicien YouTubeur bien connu a été maintenue et nous avons donc eu droit aux reprises metal de Africa de Toto et de GhostBusters de Ray Parker Jr. comme programme musical pour les passages avec sub (et donc à fort niveau) le tout étant entrecoupé habilement de passages parlés expliquant les points forts des produits et permettant de faire redescendre le LEQ ;0)

Les 26-A, Ă©tonnamment petits avec leurs 6” alors qu’Ă  leurs cĂ´tĂ©s trĂ´nent trois modèles embarquant du 12” voire du 15”, sont d’abord mis Ă  l’Ă©preuve en full range avec un programme musical qui ne comporte rien en dessous de 80 Hz et s’en tirent donc avec les honneurs lors de ce bref galop d’essai. Le rendu est assez naturel et prĂ©cis sans aspĂ©ritĂ© ni couleur. On sent simplement que c’est une petite boĂ®te par le couplage du grave qui est forcĂ©ment limitĂ© par la taille des HP.
La polaire est large et rĂ©gulière. Les 90° sont une rĂ©alitĂ© avec au-delĂ  une baisse rapide mais homogène. La voix est reproduite avec un joli grain et ce qu’il faut de bas mĂ©dium pour qu’utilisĂ©es telles quelles, elles puissent suffire pour un Ă©vĂ©nementiel, une prise de parole, un comique ou du théâtre.

Bi-amplifiés, disposant de 2000 W et ne pesant que 13,5 kg, les HDL 26-A offrent puissance et respect des timbres.

Le moteur 3” rentre Ă  750 Hz et fait un sacrĂ© boulot. La mise en service de l’ensemble de subs 9006-AS, un stack unique qui facilite l’obtention d’un lobe très peu interfĂ©rentiel et calĂ© pour sĂ©duire le nombreux public allemand, gonfle les 26-A et mĂŞme si le vrai grave fait dĂ©faut, l’illusion est quasi parfaite et le SPL s’envole.

Africa revu et MetallisĂ© dont des stems ont Ă©tĂ© livrĂ©s Ă  RCF, permet de simuler un line check avant que la gomme ne soit mise pour un final au ras du limiteur multibande « hard » qui empĂŞche la casse des transducteurs mais dĂ©jĂ  dans le compresseur « soft » effectuant un premier freinage 6 dB avant. Ca pompe et tord un peu, mais le tout tient sacrĂ©ment la route quand on se rappelle qu’on est en extĂ©rieur, avec 8 petites boĂ®tes par cĂ´tĂ© et que ces dernières sont très abordables. On ne peut que saluer RCF pour cette dĂ©mo et tout de mĂŞme rappeler que ce n’est pas frĂ©quent qu’on associe d’aussi petites tĂŞtes avec de tels subs qui ont Ă  peine tiĂ©di…

La soufflerie italienne. Neuf 9006-AS en montage End Fire et utilisĂ©e avec les deux rĂ©fĂ©rences d’enceintes RCF accrochĂ©es.

HDL 50-A 4K

Avec les HDL 50-A, dĂ©sormais 4K Ă  savoir disposant d’une amplification stĂ©roĂŻdĂ©e, on change de crèmerie. 8 Ă©lĂ©ments par cĂ´tĂ©, il y a de quoi faire. Lucio Boiardi-Serri, l’Audio Specialist Audio Pro nous le confirme, cette enceinte dispose dĂ©sormais du gros moteur qui lui manquait et les acquĂ©reurs de la première version pourront changer le module ampli pour bĂ©nĂ©ficier du nouveau rendu. RCF Ă©tudie une solution abordable pour cet Ă©change.

Impossible en revanche de mĂ©langer au sein d’une mĂŞme ligne les deux modèles pourtant identiques en termes de HP et d’Ă©bĂ©nisterie puisque les frĂ©quences de coupure ont lĂ©gèrement changĂ© de mĂŞme que le calage des limiteurs. Ce nouveau module d’origine Pascal Audio fournit 2000 W RMS aux deux 12”, 1000 W aux quatre 6,5” et 1000 aux deux moteurs 3” Ă  gorge 2”. Le double de la puissance ajoute fatalement 3 dB de SPL Max pour atteindre 143.

Comme chaque année, les écoutes des produits RCF font le plein, même quand la météo et le réseau Dante font des caprices ;0)

La première impression lors de l’Ă©coute en full range est que ça respire drĂ´lement. Le son est ample, très profond et le grave est vraiment prĂ©sent avec une capacitĂ© dynamique importante et une restitution physique.
Le grain de la voix est prĂ©cis, un peu chargĂ© en aigu mais cela est sans doute dĂ» Ă  la fois au fichier son et image de la dĂ©mo et au calage une fois encore très germanique. La polaire est large et les 90° sont atteints avec une chute un peu plus prononcĂ©e du mĂ©dium par rapport au reste du spectre au fur et Ă  mesure que l’on s’Ă©loigne du centre. Aucune duretĂ© ou couleur n’est perceptible ce qui rend ce produit parfaitement Ă  sa place pour restituer des messages dĂ©licats comme du classique.

L’arrivĂ©e des subs se traduit par l’utilisation des arrangements de notre ami le YouTubeur Leo Moracchioli mais hĂ©las sur GhostBusters, le titre choisi par RCF, il a dĂ©finitivement trop chargĂ© la mule et entre pompage, Ă©crĂŞtage et distorsion, il devient impossible de se faire ne serait-ce qu’une opinion sur ce système. Il est Ă©vident que le HDL 50-A 4K est puissant et apte Ă  rivaliser avec d’autres gros formats, mais nous attendrons un vrai concert avec du vrai son pour nous prononcer.

RCF HDL 50-A 4K.

EspĂ©rons enfin que RCF renouvelle Ă  l’avenir ses dĂ©mos et passe Ă  d’autres extraits tirĂ©s, si possible, de vrais concerts ou de sources irrĂ©prochables pour mettre Ă  l’Ă©preuve l’attaque, la dynamique et le respect des timbres que de ses très belles enceintes.

Et d’autres informations sur le site RCF

Crédits - Texte Ludovic Monchat et Claude Ducros

Laisser un commentaire