Nouveautés Plasa et LDI 2015

ETC ajoute deux Wings au menu et un ColorSource Relay

Afin de faciliter le travail des opérateurs travaillant sur le système Nomade, ETC a développé deux Wings, une pour Eos et une pour Cobalt, chacune dédiée à son système. Les interfaces de la partie programmation des consoles Gio® ou Cobalt 10 ayant été reproduites à l’identique, les utilisateurs ne seront pas dépaysés et pourront conserver leurs habitudes.
ETC lance aussi un ColorSource Relay pour piloter l’alimentation d’un ensemble de projecteurs.

ETC Programming Wings pour Eos et Cobalt

ETC Wings

Les Programming Wings ETC

Ces deux nouvelles interfaces de contrôle ont été conçues pour faciliter le travail des opérateurs et, entre autres, leur faire gagner du temps.
Elles ne sont pas exclusivement destinées à la préparation et à la pré-programmation des prestations, elles peuvent également être utilisées sur le terrain.
Grâce à leur faible poids, 4,3kg, elles sont facilement transportables car livrées avec un flight cases robuste permettant d’enregistrer une Wing comme bagage lors d’un transport en avion.
On peut ainsi, n’importe où dans le monde, conserver le même type de console pour restituer un show.

La configuration portable Eos

La configuration portable Eos

La Configuration Cobalt  Color-Souce-Relay : A gauche et en bas de l'image, le récepteur et l'émetteur du ColorSource Relay en version sans fil, à droite la version filaire accueillant des connecteurs XLR-5

La Configuration Cobalt.

En plus de pouvoir connecter les wings au système Nomad, qu’il soit sur un ordinateur PC / Mac ou sur un Nuck, on peut aussi les associer à un Light Serveur Cobalt, une RPU (unité processeur déportée) ou une RVI (interface vidéo déportée). En combinant ce dernier point, et grâce à la petite taille (50 x 36 cm) et faible poids des wings, on obtient une parfaite interface de programmation à distance pouvant servir, par exemple, à contrôler les projecteurs depuis la scène pour le focus ou dans une régie exiguë.


En face arrière, les connecteurs des Programming Wings

En face arrière, les connecteurs des Programming Wings

Au niveau connectique, on trouve à l’arrière :

– Deux prises XLR 5 broches pour les signaux DMX et RDM,
– Deux prises DIN pour le MIDI In et Out,
– Un connecteur RS232 pour des commandes par contacts secs,
– Trois ports USB dont un fermé pour recevoir le dongle Nomad
– Et une prise XLR 3 pour brancher une Lite Light.

La disponibilité des Programming Wings, prévue fin octobre, coïncidera avec la sortie des nouvelles versions des logiciels Eos et Cobalt apportant leur lot de nouvelles fonctions comme le contrôle avancé des couleurs pour le système Eos et le contrôleur de vitesse Beat Boss pour la famille Cobalt. Les Wings seront compatibles avec les équipements fonctionnant sous Windows 7, OSX Mavericks ou les OS plus récents.

Les ColorSource Relay pour piloter l’alimentation des projecteurs

Autre nouveauté chez ETC en cette fin d’année, les relais ColourSource. C’est un nouveau concept de boîtier, qui permet d’alimenter en puissance et en Data (DMX/RDM) jusqu’à 16 projecteurs ayant une puissance totale de 16 Ampères.

ETC ColorSource Relay

A gauche et en bas de l’image, le récepteur et l’émetteur du ColorSource Relay en version sans fil, à droite la version filaire accueillant des connecteurs XLR-5.

L’intérêt principal de ce nouvel appareil est qu’il pilote l’alimentation des projecteurs qui y sont raccordés et cela juste en détectant la présence ou non d’un signal DMX. Quelques secondes après avoir éteint le contrôleur DMX/RDM, le relais ColorSource, ne recevant plus de signal data éteint automatiquement tous les appareils qui y sont connectés.
On peut ainsi totalement et simplement automatiser une installation, temporaire ou pérenne, en branchant un show contrôleur sur une alimentation temporisée et les projecteurs sur des Relais ColorSource.

Le matin, le minuteur allume automatiquement le show contrôleur qui va à son tour, via la détection du signal DMX par le boitier ETC, activer l’alimentation des projecteurs. Le soir l’alimentation temporisée coupe le show contrôleurs et la coupure du data dans les Relais ColorSource donnera le signal pour couper la puissance des sources lumineuses.
Cette solution permet également de couper toute l’alimentation d’un système, en étant sûr de ne pas avoir oublié un ou plusieurs éléments, mêmes si ils sont dispersés voire difficilement visibles ou accessibles.

Le ColorSource Relay pour commander automatiquement par la présence ou l'absence de signal DMX l'alimentation des projecteurs. Ici la version avec connecteurs XLR 5 montée sur la lyre d'un ColorSource Par

Le ColorSource Relay pour commander automatiquement, par la présence ou l’absence de signal DMX, l’alimentation des projecteurs. Ici la version avec connecteurs XLR 5 montée sur la lyre d’un ColorSource Par

Il existe trois types de boîtiers. Deux d’entre eux sont de simples relais avec une entrée et une sortie PowerCON pour l’électricité ainsi qu’une entrée et une sortie DMX/RDM soit en XLR 5 broches soit en RJ45. La rencontre du troisième type de boîtier va changer votre vision des installations lumières.

Ce boîtier n’est pas simple, mais double puisque constitué d’un émetteur et d’un récepteur HF. L’objectif est de transmettre un signal DMX/RDM à tous les récepteurs présents dans un rayon de 100 mètres autour de l’émetteur.
Cela permet, entre autres, d’implanter des kits lumière dans des lieux peu adaptés et ne disposant que de prises ménagères 16 A non commandées et encore moins de réseau DMX pour piloter les projecteurs.
Cette solution évite aussi toute une partie du câblage qui fait souvent perdre beaucoup de temps et jure avec la solennité d’un lieu. Quelle que soit la solution utilisée, la mise en œuvre est très simple et peut coûteuse. Il n’y a aucun réglage a effecteur sur les boîtiers, vous avez juste à les sortir de leur emballage et à les intégrer au système.

Plus d’informations sur les sites : www.avab.fr et www.etcconnect.com

 

Crédits -

Stéphane Mocret

Laisser un commentaire