Leroy Bennett assemble des diamants de MagicDot-XT pour Lenny Kravitz

La tournée 2018 de Lenny Kravitz “Raise Vibration”, vient assurer la promotion de son nouvel album éponyme lancé en septembre dernier à Mexico. Cette tournée très attendue a créé un véritable engouement dans le monde. Le spectacle est extrêmement vivant grâce au concept lumière de Leroy Bennett qui a utilisé 224 MagicDot-XT Ayrton dans une scénographie multicouche.

photo @ Mathieu Bitton

La scène principale se modifie en fonction des différents lieux, mais la configuration de l’arrière-plan et la conception lumière reste la même et implique 14 pods en forme de diamant comprenant chacun 16 projecteurs MagicDot-XT espacés de seulement 250 mm au sein de chaque matrice. Les pods sont accrochés en deux rangs de 7 et partiellement dissimulés derrière un mur de persiennes.

Leroy Bennett, qui souhaitait particulièrement utiliser ces MagicDot-XT pour sa conception lumière très particulière nous explique : “L’idée de base est venue de l’inspiration de Lenny pour le design de la tournée Controversy de Prince. J’ai commencé à utiliser les MagicDot-XT il y a un certain temps déjà et j’aime leur fiabilité et leur flexibilité.

Photo @ Mathieu Bitton

Ils sont petits et rapides et j’aime leur fonction pan et tilt continu. Nous étions capables d’obtenir des looks différents grâce à eux y compris de les utiliser dans un cluster pour créer un large projecteur lumière. Je pense que ça a été mon utilisation favorite de cet appareil, pouvoir créer un large faisceau.”

Tout au long du spectacle, qui se tient la plupart du temps dans de larges Arénas, les projecteurs MagicDot-XT ont démontré leur incroyable flexibilité. À certains moments, ils peuvent être vus en train de scintiller à travers les persiennes, réfractant la lumière pour créer une atmosphère tendre ou utilisés avec une intensité maximale, arrosant de ses couleurs saturées.

Le niveau de sortie très élevé du MagicDot-XT et le deuxième faisceau, peuvent être utilisés pour créer différents motifs en lumière, avec Bennett tirant le meilleur parti de cette forme en diamant en particulier pour ces effets fabuleux : Parfois, ils apparaissent comme une forme unique et solitaire ou si plusieurs fonctionnent, ils représentent alors une fenêtre de cathédrale avec de lumineux rayons de soleil éclairant la scène et les artistes. Les projecteurs sont également utilisés individuellement parfois à moitié obscurcis comme une source de lumière large située derrière les persiennes, créant ainsi différentes atmosphères pour chaque titre.

“Les MagicDot ont été les principaux effets de lumière du kit” confirme Harry Forster, programmeur et associé de Bennett. Et comme toujours, la conception de Roy était tellement polyvalente que nous avons obtenu des looks différents des MagicDot-XT pour la vingtaine de titres programmés.

Forster explique pourquoi il voulait des MagicDot-XT Ayrton pour cette tournĂ©e : “Nous avons choisi ces appareils particuliers du fait de leur faible encombrement qui en faisait le meilleur choix pour assembler les pods. Nous apprĂ©cions le fait que tout ce dont nous avons besoin est au bon endroit. C’est surprenant comme de nombreux projecteurs peuvent prĂ©senter une ou deux bizarreries gĂŞnantes sur la façon dont les canaux sont mappĂ©s ou contrĂ´lĂ©s (dans ce cas, par une GrandMA 2) – Nous n’avons eu ici aucun ces problèmes.”

Photo @ Mathieu Bitton

MagicDot-XT présentent tous les mêmes caractéristiques tout comme le MagicDot-R original, qui inclue un mouvement ultrarapide et continu, avec une rotation infinie sur le pan et le tilt mais avec des optiques plus larges et plus serrées (faisceau de 2°).
Son encombrement réduit permet de multiplier les projecteurs à installer avec un minimum d’espace entre eux, alors que son faisceau très étroit et épais est impressionnant sur la distance et peut générer des effets de rideaux lumineux très précis.

La tournée qui a commencé au Royaume-Uni et en Europe, se poursuit maintenant aux États-Unis. Une nouvelle étape européenne est prévue pour le démarrage de l’été 2019.

Plus d’informations sur le site Axente et sur le site Ayrton

Crédits - Texte : Ayrton - Traduction : Allison Cussigh

Laisser un commentaire