Récepteurs ears Shure P9RA+ et P10R+, + malins, + pratiques, + avantageux

On parle souvent d’obsoléscence programmée, vous dire le plaisir de voir Shure nous proposer avec les P9RA+ et P10R+, deux nouveaux récepteurs ears capables de redonner une seconde jeunesse à vos émetteurs PSM900 et 1000.

Le truc, car il y en a un, réside dans leur nouvelle architecture hybride analogique / numérique qui offre une restitution audio encore plus fidèle, une plage dynamique accrue, une meilleure séparation stéréo et une stabilité HF renforcée.

PSM1000

Nous avons eu la chance de découvrir le P10R+ au cours d’un reportage à Bordeaux lors d’une date de la tourné d’Amir où David Chancereul s’est longuement enflammé (pas de panique, on l’a éteint à temps pour le show) et nous a expliqué ce qui se cache dans ce nouveau pocket.

Le récepteur P10R+ dans la main de David, une brillante façon de prolonger la vie d’une liaison analogique destinée, par la force du progrès, à laisser sa place au numérique.

SLU : Content du PSM 1000 ?

David Chancereul : Oui bien sûr car j’ai en plus une nouveauté, les récepteurs P10R+. Nous sommes certainement la première tournée française à en bénéficier.

Le PRA9+, le concentré de technique destiné à la série 900

La transmission reste analogique entre émetteur et récepteur comme avec la génération précédente, mais ensuite dans le P10R+ le signal est converti en numérique et passe dans un FPGA qui va effectuer les fonctions de décodage telles que la désaccentuation, l’expansion et un peu de processing dont une partie est ouverte à l’utilisateur qui peut ainsi corriger très finement sa liaison ou ses écouteurs.

Tout ceci améliore considérablement la qualité du rendu et notamment l’image stéréo qui est beaucoup plus large, les artefacts liés à la compression expansion qui disparaissent et enfin la dynamique qui est améliorée. Je m’en suis rendu compte en effectuant une écoute chez Dushow à l’aide du Virtual d’une ancienne date. Je souhaitais au début partir avec une marque italienne bien connue mais Dushow a su me convaincre et a mis à notre disposition 9 liaisons juste à temps pour la tournée et j’en suis très content.

Un certain nombre de fonctionnalités facilitent enfin le travail au quotidien :

  • La fonction CueMode offre à l’ingénieur du son la possibilité de contrôler jusqu’à 20 mix stéréo à partir de son propre boîtier grâce à sa mémoire interne dédiée.
  • La technologie MixMode permet l’écoute et le mixage à partir du récepteur de deux sources indépendantes.
  • L’égaliseur paramétrique 4 bandes facilite le contrôle de la balance tonale du système pour l’adapter à chacun.
  • Le preset « Match » donne la possibilité de retrouver le son d’origine des récepteurs P9RA et P10R. Au cas où…

Pour plus d’infos, Ludo Sardnal est toujours l’homme incollable, on dirait presque l’Oncle Ben’s de la HF ! Pour le joindre, +33 6 15 13 26 68 ou bien lsardnal@algam.net

Et d’autres informations sur le site Algam Entreprises

 

Crédits -

Texte Ludovic Monchat - Photos Ludovic monchat et Shure

Laisser un commentaire