Confinement

Souvenirs de quarantaine : Fred Goguet

Caché quelque part en Normandie avec Priscilla et Oscar, Fred Goguet Ingénieur du Son et Régisseur Son nous raconte ses doutes, ses espoirs et les quelques difficultés à donner cours à la place des profs. Vivement que la cloche sonne la fin de cette moche récré.

SLU : Quels sont vos secteurs et zones d’activités ?

Fred Goguet : Le Spectacle et l’évènementiel

Comment allez-vous, vous et vos proches ? Êtes-vous touchés par le virus Covid-19 ?

Nous allons bien, aucun problème de santé, c’est une chance en ce moment. Notre petite famille essaye de gérer au mieux cette période difficile.

Où êtes-vous ?

En Normandie.

Quel a été pour votre activité l’impact de cette pandémie avant le confinement ?

Comme beaucoup d’entre nous, les prestations, évènements, concerts se sont annulés les uns après les autres… Et puis plus rien.

Et depuis le confinement ?

Ma dernière prestation fut une date avec Anggun à Moscou juste avant le confinement et depuis le néant, un désert

Quels ont été les principaux projets annulés ?

Concert en Indonésie, événements

Quels sont les projets reportés, et à quelle échéance ?

A cette heure, je n’ai aucune info concernant le report éventuel des différentes prestations, nous verrons en fonction de l’évolution de la pandémie et des directives gouvernementales. Dans l’événementiel difficile de savoir comment tout ce bazar va s’organiser. Il faut croiser les doigts pour que la saison des festivals ne soit pas impactée.

Quel est l’impact économique pour vous ou votre société, cela risque-t-il d’impacter votre avenir de façon permanente ?

Perte de dates, donc perte financière of course. Maintenant cela sera t’il durable ou passager ? Là et la question à laquelle je n’ai pas de réponse, c’est l’inconnue totale. Je me garderai bien de faire des prévisions dans cette période d’incertitude, l’important c’est qu’on sorte de cette saloperie de Covid-19.

Quelles sont vos activités personnelles durant ce confinement ?

Je m’occupe de ma famille, courses, cuisine, jeux, film. Je laisse à ma femme le soin de gérer la classe à la maison avec notre fils Oscar de 8 ans .

Comment occupez-vous votre temps professionnel ?

N’ayant plus d’activité, je n’ai plus de temps professionnel… Mdr

Quelle est la première chose que vous allez faire en sortant du confinement ?

Accompagner mon fils au cheval et faire une fête à la maison avec des potes.

Avez-vous une anecdote surprenante à nous détailler ?

Surprenante je sais pas, mais marrante :
Hier après midi, ma femme était en train de faire faire des math à notre fils. Des problèmes à résoudre, des petits papiers à découper, je sens que Priscilla a la tête qui chauffe…
Et là j’entends Oscar dire : « Je vais mourir ». Priscilla : « Ben pourquoi Oscar ? » Réponse de notre fils : Parce que Maman va m’égorger ».
Heureusement il a beaucoup d’humour et la séance de Math s’est terminée en un gros éclat de rire.


11 septembre 2008, un souvenir que SLU offre à Fred et au reste de l’équipe son sous la responsabilité de Marco. Le lendemain de cette image très pluvieuse, on a pu se dire : « abemus papam in Paris ».


Nous ajouterons chaque jour les souvenirs qui nous parviendront via le questionnaire à télécharger ici.
Et nous l’envoyer avec un selfie au format paysage sur l’adresse mail  redaction@soundlightup.com

Crédits - Texte et Photos : Fred Goguet

Laisser un commentaire