Avec Augment3D ETC donne à EOS, 3 dimensions en temps réel

Cette année, côté pupitres, c’est ETC qui a monopolisé l’attention au Prolight+Sound. Annoncé avec une vidéo quelques jours avant l’ouverture du salon, on a découvert à Francfort Augment3d, un nouvel outil de programmation qui va changer la vie des opérateurs ! Il associe visualisations avec réalité augmentée et permet de « focusser » avec son téléphone et un doigt !

La Console GIO connectée à Augment3d. Pour le moment Augment3d est déporté sur un ordinateur externe mais dans la version finale il sera dans la console.

L’Augment3d (prononcez Augmented) sera intégré à la version 3 du système EOS dont les premières bêtas seront disponibles cet été. Il devrait donc être disponible avant la fin 2019. Grâce à une puissante combinaison entre la prévisualisation 3d, l’interactivité en live et la réalité augmentée, ce nouvel outil permet aux pupitreurs d’aborder la programmation sous un nouvel angle.
Il sera directement intégré aux consoles disposant d’un display Port et utilisant Windows 7. Les pupitres ne répondant pas ces spécifications utiliseront Augment3d via un PC ou un MAC. Le logiciel sera disponible gratuitement avec la V3 d’EOS et directement intégré aux consoles sortant de l’usine.

Pour implanter un décor ou un environnement, on importe des modèles 3D depuis de nombreux logiciels existant comme 3DS, Autocad et bien d’autres ainsi que des fichiers au format OBJ ou FBX. Il est possible de positionner et tourner sur 3 axes n’importe quel élément importé et aussi de le redimensionner.

Chaque projecteur a 6 valeurs pour le positionner dans l’espace.

Augment3d est bien entendu principalement dédié aux projecteurs mobiles mais il accueille aussi des projecteurs traditionnels, des fonctionnalités adaptées sont même déjà planifiées.
Pour que l’interactivité soit la plus précise possible, chaque type de projecteur doit être calibré. Pour le moment 60 références, les plus utilisées, ont déjà été optimisées et bien sûr la liste va s’allonger au fur et à mesure. Il est possible d’obtenir la calibration d’un projecteur en écrivant à : augment3d@etcconnect.com

Ce nouvel outil étant directement relié au système EOS, l’intégration des projecteurs est automatique. Chacun d’eux aura, dès la V3, des valeurs de positions et rotation x, y et z. Lorsque l’on ajoute des valeurs à ces caractéristiques, le projecteur est aussitôt intégré et placé dans Augment3d.
Il existe également une manière automatique de positionner les projecteurs dans l’environnement 3D, en utilisant la fonction FPE (Fixture Position Estimation). Elle nécessite de « focusser » tous les projecteurs sur 4 points de référence. Leurs positions sont complètement arbitraires mais plus ils sont éloignés les uns des autres plus leur positionnement sera précis. On enregistre une palette pour chaque point que l’on positionne ensuite dans l’environnement 3D d’Augment. Le Logiciel calcule ensuite la position de chacun des projecteurs.
Le contrôle des sources se fait ensuite comme d’habitude, depuis la console et Augment3d génère la visualisation des paramètres Intensity, Focus, Color et Beam. On peut construire un état lumineux dans le visualiseur sans qu’il apparaisse sur scène. Il suffit pour cela d’activer sur la console le mode Blind. Il est également possible de régler des projecteurs sur un des éléments présents dans l’espace 3D du logiciel en cliquant dessus.

ETC Augment3D

L’application Focus Wand permet un contrôle « Live » des projecteurs en réalité augmentée.

La grande nouveauté de ce logiciel c’est son application Focus Wand dédiée aux smartphones Androïd et IOS. Elle permet non seulement de voir les projecteurs mais aussi de les sélectionner et les contrôler en utilisant la camera du téléphone ou de la tablette. Quand un projecteur est visible sur l’écran de votre mobile, il suffit de cliquer dessus pour le sélectionner.

On peut ensuite contrôler son intensité en montant ou descendant un doigt sur la surface tactile et le zoom en serrant ou en ouvrant deux doigts sur l’écran. On peut aussi « focusser » un ou plusieurs projecteurs juste en pointant l’objectif de la caméra sur le lieu à éclairer ou s’éclairer soi-même grâce à la fonction Find Me !


Cela faisait longtemps qu’il n’y avait pas eu une telle innovation dans le petit monde des consoles lumière. Augment3d permet à ETC d’écrire les premiers mots d’une nouvelle page du livre sur la programmation. Les développeurs de la marque Américaine ont déjà de très nombreuses idées pour l’avenir du logiciel et cette première mouture n’est que la partie immergée d’un immense Iceberg qui va profondément modifier les habitudes des opérateurs et les possibilités des designers !

Plus d’infos sur le site ETC

 

Crédits -

Texte & photos : Stéphane Mocret

Laisser un commentaire